RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Basquiat
SAMO l'étoile filante.
P.O., le 27 juin 2016
Jean-Michel Basquiat, Auto portrait_New York_USA
Jean-Michel Basquiat, Auto portrait_New York_USA
 
Les graffitistes new-yorkais seront privés en moins de deux ans de leurs chefs de file : Jean Michel Basquiat en 1988 (le 12 août) à la suite d'une overdose, et Keith Haring, mort du sida le 16 février 1990. Rarement un artiste eut une ascension aussi rapide ; A vingt-cinq ans alors qu'il peint depuis cinq ans, il fait la couverture du New york magazine, deux musées européeens lui consacrent une retrospective. Du jamais vu ! Jean-Michel Basquiat fait partie du panthéon des noirs célèbres. Il rejoint ses idoles , le boxeur Ray Sugar Robinson et le saxophoniste Charlie Parker qu'il nomma. " le King Charles ". Jean-Michel Basquiat reste sinon une légende, du moins une figure emblématique des années 1980. Il aurait eu 50 ans cette année.

Jean-Michel Basquiat_Tsheng Kwong Chi, 1987_New York_USA
Jean-Michel Basquiat_Tsheng Kwong Chi, 1987_New York_USA
 
Quelques œuvres majeures :

Cadillac Moon (1981, coll. part.)
Crowns (1981, coll. part.)
Six Crimee (1982, Los Angeles, Museum of Contemporary Art)
Baptism (1982, coll. part.)
50c Piece (1982-1983, coll. part.)
Sienna (1984, coll. part.)
Because it Hurts the Lungs (1986, coll. part.)


Jean-Michel Basquiat, Obnoxious Liberals, 1982_New York_USA
Jean-Michel Basquiat, Obnoxious Liberals, 1982_New York_USA
 
<   1  2  3  4  5  6  7    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online