RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Michel A. Laflamme : Architecte de la simplicité
Michel A. Laflamme
Architecte de la simplicité
Alain Hochereau, le 22 juin 2006
Michel A. Laflamme P. Gitte Axen
Michel A. Laflamme P. Gitte Axen

Michel A. Laflamme est un architecte aux multiples talents. En 2003, il participe à un des quatre plus grands salons de design du monde, le Tokyo Designers Block, avec ses Checkmate Vases, une collection de vases dont les formes épurées évoquent les différentes pièces et pions d’un jeu d’échecs. Mais il se définit d’abord comme un architecte. «Avec l’architecture, on a beaucoup plus d’impact sur la vie des gens qu’en travaillant sur des objets», estime-t-il. Après des études en architecture à l’université Laval, à Québec, il part à Vancouver et travaille longtemps aux côtés de l’architecte canadien de réputation internationale Arthur Erickson, concepteur de l’université Simon Fraser, acropole moderne au sommet du mont Burnaby près de Vancouver. L’ambassade canadienne à Washington, c’est également lui. Lui pour qui les éléments fondateurs de toute architecture sont l’emplacement, la lumière, le rythme des formes et l’espace.

Michel A. Laflamme partage cette philosophie. «L’architecture doit être conceptuelle, déclare-t-il. Elle doit s’adapter au style de son environnement et à la qualité de la lumière.»

Chessmates P. Gitte Axen
Chessmates P. Gitte Axen

Un architecte de la simplicité
Le résultat donne des constructions minimalistes qui s’ouvrent au maximum à la lumière naturelle. «La lumière, c’est la vie. Je la préfère naturelle, lorsqu’elle vient illuminer les murs d’une pièce, plutôt que par l’effet de couleurs peintes», confie-t-il. Pour ce faire, il bouscule la disposition traditionnelle des pièces. Il peut ainsi situer un séjour au beau milieu d’une maison, l’étirer au maximum, jusqu’à le faire déborder à l’extérieur. «J’aime casser les frontières qui séparent l’extérieur et l’intérieur», dit-il. Pour éclairer les pièces isolées, il utilise des cloisons transparentes ou translucides en polycarbone. Parce que sa priorité est de créer un espace de vie accueillant et même relaxant, Michel A. Laflamme privilégie des constructions à la géométrie simple. «J’adore la simplicité, confirme-t-il. Je crois que la vie est déjà assez compliquée. On est bombardé d’informations toute la journée, et je trouve que, lorsque l’on rentre à la maison, il faut que ça soit simple. J’aime ce qui est simple, mais pas ce qui est simpliste. Un bâtiment doit faire plus que s’intégrer dans son environnement, il doit le transfigurer.» Simplicité, sans facilité. C’est son credo. D’ailleurs, il a pour projet actuel de commercialiser un concept de personnalisation de masse, qui a reçu l’an dernier un prix au concours d’architecture organisé par la ville de Portland. Il s’agit d’un genre de maison préfabriquée nouveau genre qui, par la combinaison de petits panneaux de bois, permet d’allier simplicité, esthétique, confort et originalité tout en étant écologique. Une maison «LEGO» à la canadienne qui pourrait faire date…



www.maldesign.com

    1    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online