RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Patrick Martinez
Tout ce que vous devriez savoir sur Patrick Martinez en 20 questions…
Zanoah Bia + Dorinda Bixler, le 9 août 2010
Click by Patrick Martinez
Click by Patrick Martinez
 
Le premier objet  que je souhaitais diffuser à l’occasion du lancement de Blank Bubble est un « non-objet » puisqu’il s’agit de Click, une lampe immatérielle téléchargeable. Une sorte de déclaration d’intention, de décalage ironique qui pose la question de la production et de la nécessité ou non de fabriquer certains objets.

Le projet de maisons - Tree House Projects - dans les arbres correspond à un désir plus général de concevoir des espaces de vie de dimensions réduites et adaptées à des besoins spécifiques : se reposer, travailler, manger, jouer, inventer…

L’un des éléments essentiels étant l’idée que les fondations dont dépendent ces constructions n’est plus le sol, l’élément minéral que l’on assimile habituellement à l’idée de stabilité, mais l’arbre, un organisme vivant, dont on est obligé de tenir compte et qui suppose une certaine forme de responsabilité. Et puis, il y a le frisson de l’élévation…

Patrick Martinez/Semolina storm - Tempête de semoule
Patrick Martinez/Semolina storm - Tempête de semoule
 
Je souhaiterais développer des projets relativement simples dans leur exécution comme ces cabanes ouvertes mais aussi d’autres, plus élaborés, de véritables unités d’habitation autonomes et confortables générant l’énergie nécessaire à leur fonctionnement.

E.D. : Quelle est votre philosophie (pour Blank Bubble) de création?


P.M. : À l’image du logo qui représente la marque, Blank Bubble est une bulle de pensée vide, aussi bien qu’un réservoir potentiel d’idées de tous ordres, explorant les territoires les plus variés. Blank Bubble est marqué notamment par un intérêt pour la dématérialisation, les objets à tendance méditative proposant des expériences sensorielles, et l’idée que, plus que jamais, l’on peut et l’on doit faire le plus avec le moins.

E.D. : Quelles sont vos influences, vos inspirations ?

P.M. : Il serait difficile ici d’en faire une liste car elles sont multiples et se renouvellent en permanence. J‘aime les œuvres, les créations de l’esprit, qu’elles viennent d’écrivains, de cinéastes, d’artistes, de designers ou d’architectes. Davantage que d’inspiration, je préfère parler de mon énergie de travail, que je tire souvent de l’effervescence des grandes villes et de la musique.


Patrick Martinez/ClickLamp, 2009
Patrick Martinez/ClickLamp, 2009
 
E.D. : Selon vous, qu’est-ce que le design ?

P.M. : Le design m’intéresse, comme l’art, dans la mesure où il résiste à toute forme de catégorisation et qu’il a la capacité de se réinventer et d’être là où on ne l’attend pas. Cependant, je le vois parfois comme un intermédiaire qui nous renseigne sur la multiplicité de nos rapports au monde.

E.D.  quels sont vos matériaux de prédilection en design? et pourquoi ?

P.M. : A travers l’expérimentation, chaque matériau génère l’invention de ses usages, c’est pourquoi je n’ai jamais souhaité me limiter à une seule pratique ni à l’usage d’un matériau en particulier. Dans le cadre d’une production industrielle, il est cependant fondamental de se préoccuper des impacts sociaux, sanitaires et environnementaux liés à leur utilisation. Dans ces conditions, la question est donc plutôt de savoir quel matériau il ne faut pas utiliser.


<   1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online