RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
L’écologie de la valeur d’utilisation
Vitra…
W.S., le 2 juillet 2018
Lounge Chair par Charles & Ray Eames, 1956_Lena Amuat.
Lounge Chair par Charles & Ray Eames, 1956_Lena Amuat.
 
C’était une première: jamais auparavant on n’avait vu des meubles modulaires comme les sièges et les fauteuils du Plastic Group, dont le génie de la structure résidait dans l’interface ouverte entre les différents piètements et coques. Tous les meubles de Vitra de cette époque en témoignent: l’effort le plus important pour éviter la production de déchets réside dans la fabrication de produits à la résistance exceptionnelle, une résistance tant physique qu’esthétique. Le Lounge Chair, devenu l’archétype de l’époque moderne, en est le meilleur exemple. Un film publicitaire tourné par le couple de créateurs, pour leur propre plaisir, après l’achèvement du prototype de la première série ne vante pas son esthétique prestigieuse ni même son confort exceptionnel, mais la manière dont il est assemblé. Sous les yeux du spectateur, un homme monte le fauteuil en quelques minutes, en assemblant ses différents éléments, avant de se laisser tomber dans le fauteuil lorsqu’il a fini. Presque un demi-siècle avant la création de la notion de tri sélectif des matériaux, toutes celles de Charles et Ray Eames étaient déjà démontables.

Cone Chair & Cone Stool by Verner Panton, 1958_Isabel Truniger
Cone Chair & Cone Stool by Verner Panton, 1958_Isabel Truniger
 
Coconut Chair by George Nelson, 1955_Serge Brison
Coconut Chair by George Nelson, 1955_Serge Brison
 
<   1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online