RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Adam D. Tihany
Le design pour l'hôtellerie urbaine
Floornature, le 12 juillet 2010
Chromed lamp with Swarovski spectra crystals
Chromed lamp with Swarovski spectra crystals
 
Le design pour l'hôtellerie urbaine

Adam Tihany, connu dans le monde entier pour son travail d'architecte consacré au design pour l'hôtellerie, un secteur spécifique dont il révèle les stratégies et les approches d'intervention, avec une attention particulière pour l'identité des lieux.

A.F.: M. Tihany, pouvez-me parler du projet design lounge ?


Adam D. Tihany : comme vous pouvez le voir, la design lounge est un espace actif destiné à être vécu et non pas à servir de vitrine. Il est divisé en trois sections. La première, celle orange, est consacrée à la marque Veuve Cliquot et comprend, pour être précis, un bar et un restaurant. L'orange est la couleur de la marque, une nuance à vivre et pas simplement à observer, basée sur une immersion authentique complète au lieu d'une communication uniquement visuelle. La deuxième, celle du milieu, est un centre de communication au caractère essentiellement neutre. La troisième, consacrée en particulier à la zone Tortona, est rouge comme le logo de l'association et divisée en une bibliothèque et un centre d'informations : il s'agit donc d'un espace polyvalent, une série de locaux qui s'englobent l'un dans l'autre, le tout sous le signe d'un design à utiliser et pas simplement à observer - une philosophie plutôt différente de celle de la plupart des expositions. Si l'on projette quelque chose qui sera effectivement utilisé, on a tendance à faire des considérations différentes de celles de l'école du " regarder mais pas toucher " et c'est justement ce que nous avons fait ici.


Joule Hotel, Dallas_Courtesy of Joule Hotel
Joule Hotel, Dallas_Courtesy of Joule Hotel
 
A.F.: Quelles sont les tendances actuelles du design de l'hôtellerie ? Pouvez-vous nous donner votre définition personnelle de cette discipline ?

Adam D. Tihany : par design de l'hôtellerie, les visiteurs le savent je crois, il faut entendre tout ce qui concerne les restaurants, les hôtels et, comme vous dîtes en italien “locali pubblici” (locaux publics). Il s'agit d'espaces publics, d'espaces encore une fois utilisés, fréquentés par les gens. Au cours des dix dernières années à peu près, la vague de tendances en matière de design qui a fait son apparition dans les hôtels et les restaurants s'est transformée en un véritable mouvement. C'est un phénomène vraiment impressionnant et, à mon avis, le motif authentique qui l'inspire repose sur le fait que les restaurants et le hall des hôtels sont des lieux de rencontre, des plate-formes idéales qui permettent de nos jours aux personnes, jeunes, âgées, entre deux âges, grandes, petites ou grosses, de se réunir et de se connaître. C'est un milieu sûr, on peut y manger un morceau, regarder autour de soi, se retrouver, si vous comprenez ce que je veux dire, au centre de quelque chose de différent. Les gens, les opérateurs, donnent par conséquent une énorme importance à l'image, parce que le design est tout. Le design définit désormais l'individu : dis-moi où tu vas et je te dirai qui tu es. Il s'agit donc d'un moment important dans l'histoire des lieux, des milieux, qui trouvent leur propre identité dans le design et plus seulement dans le service et dans la qualité de la nourriture ou de l'expérience. Tout est une question de design et de la façon dont il réussit à attirer les personnes qui recherchent une expérience différente, ce à quoi il doit sa grande popularité. L'autre facteur à considérer, qui est plutôt évident mais dont bon nombre de personnes ne tiennent pas compte est le suivant : le secteur résidentiel de la profession offre de nombreux exemples de design extraordinaire mais les habitations ne sont pas ouvertes au public. Les gens ne peuvent pas admirer ni expérimenter les exemples en question dans le vrai sens du terme, ils peuvent peut-être admirer quelque chose sur une revue.


Joule en pendant la rénovation à Dallas lunar
Joule en pendant la rénovation à Dallas lunar
 
On peut au contraire entrer dans le hall d'un hôtel, dans un restaurant, s'asseoir, toucher, trouver de nouvelles inspirations, observer de nouvelles idées. Il s'agit donc d'un phénomène vraiment répandu et je crois qu'il continuera à l'être, car les gens ont une passion insatiable à l'égard du design : ils veulent tous le design. Il suffit par exemple de comparer deux simples objets d'usage courant : un téléphone normal et un iPhone. Pourquoi acheter un iPhone ? Il a les mêmes fonctions qu'un téléphone normal. Les gens l'achètent parce que c'est un objet de design, parce qu'ils font partie d'une élite de personnes ayant bon goût ou en mesure de faire la différence parce qu'ils sont trendy s'ils en ont un. Il s'agit d'un objet trendy, sexy, beau à voir. En cette époque où le design imprègne chaque aspect de la vie quotidienne, le secteur de l'hôtellerie est donc la vitrine, la scène qui permet au public d'expérimenter personnellement le design, au lieu de se limiter à feuilleter une revue. Je pense donc que cette tendance, ce phénomène, continuera à dominer, au moins tant que quelqu'un n'inventera pas un autre espace public où se retrouver, peut-être un cinéma extraordinaire où, au lieu de rester assis dans le noir, on pourra manger, fumer, parler, regarder un film et faire un tas de choses : les gens iront peut-être alors au cinéma pour admirer le design, mais les hôtels et les restaurants sont pour l'instant les destinations favorites.

<   1  2  3   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online