RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
RAOUL DUFY
Céramique
Gérard Landrot, commissaire-curator, le 10 août 2009
Raoul Dufy-Llorens Artigas_Black vase with elephants, 1925
Raoul Dufy-Llorens Artigas_Black vase with elephants, 1925
 
Par leur originalité, leur raffinement et leur vague similitude avec des jouets les "jardins d'appartement" fascinent public et critiques plus encore que les vases.  Modelées dans la terre de Toul ces faïences stannifères subissent deux à trois cuissons dans le four d’Artigas ce qui, pour les formes les moins homogènes, représente une véritable gageure. Même si l'on sait qu'en matière d'art Dufy n'admettait aucune préséance de valeurs, qu'il insufflait à ses travaux décoratifs le même amour, la même attention et qu'il en attendait les mêmes satisfactions; il est cependant tout à fait remarquable qu'un artiste ait su exprimer, avec une telle force et si peu d'éléments la quintessence de sa vision créatrice. Ce qui fascine dans toute l'œuvre de Dufy c'est évidemment la fantaisie et la liberté de son trait mais aussi et surtout la prodigieuse présence des couleurs, présence tellement forte qu'elle "existe" déjà dans un dessin en noir et blanc: on la pressent, elle nous est due exactement comme dans ces livres de coloriage pour enfants où chaque plage définie du dessin attend et exige sa mise en couleur. Cette exubérance chromatique est particulièrement sensible sur ses poteries car il utilise un matériau inédit pour lui mais le plaisir qu'il prend à chercher et à trouver de nouveaux tons et à appliquer ces émaux onctueux, luisants, incisés voluptueusement, nous demeure perceptible.

Raoul Dufy-Llorens Artigas-Nicola Rubio_Small garden miniature (horses and Amphitrite)
Raoul Dufy-Llorens Artigas-Nicola Rubio_Small garden miniature (horses and Amphitrite)
 
Il faut avouer que l'association Artigas - Rubio -Dufy fonctionne à merveille et de ce fait l'exposition de ces Jardins chez Bernheim Jeune en 1927 et plus tard en Belgique et en Angleterre, rencontre un franc succès. Lorsque Dufy déclare: "la décoration et la peinture se désaltèrent à la même source." Il affirme non seulement l'unicité et l'indivisibilité de son art mais reconnaît aussi implicitement sa dette envers tous ceux qui l'ont aidé à tracer une voie commune vers un art global où la hiérarchie des valeurs plastiques serait définitivement exclue de la modernité.

Dufy, grâce à sa virtuosité graphique, a aidé et préparé Artigas à surmonter les innombrables obstacles que réserve la décoration sur céramique, ce qui lui permettra ultérieurement de réaliser avec son ami Joan Miro des œuvres monumentales nécessitant des prouesses techniques autrement plus acrobatiques. De même Artigas en l'initiant à la malléabilité de la terre et aux caprices du feu a permis à Dufy d'affiner sa réflexion artistique et d'envisager de nouveaux éléments dans la construction de son langage pictural unique, reconnaissable entre tous.


Raoul Dufy-Llorens Artigas_Vase with fuchsia women bathers on black base
Raoul Dufy-Llorens Artigas_Vase with fuchsia women bathers on black base
 
Si la céramique n'est qu'une des facettes de la création de Dufy il l'a pratiquée suffisamment longtemps - de 1923 à 1930 puis de 1937 à 1939, soit une dizaine d'années- pour l’intégrer harmonieusement à l'ensemble de son œuvre. La rotondité des vases et la complexité des arches, des escaliers et des fontaines l'obligeant à repenser et à plaquer son dessin sur des surfaces imparfaitement planes et parallèlement à renouveler certains thèmes omniprésents dans son œuvre mais désormais envisagés sous l'angle tridimensionnel. Lui qui n'a jamais, semble-t-il, pratiqué la sculpture s'offre pourtant le luxe de pouvoir "tourner" autour de sa création échappant ainsi à la simple condition de peintre pour se hisser à celle de démiurge. Bien que cette partie de son œuvre demeura un moment au purgatoire  et qu’avant son décès en 1953, il se trouva fort peu de galeries, à part Bernheim, ou de musées pour l’exposer, elle est désormais présente dans la plupart   des rétrospectives consacrées au peintre.

Il est certain que dans le sillage de Gauguin, Dufy fut un pionnier en matière de poterie car, tant par la constance et la longévité de son travail que par son originalité, aucun peintre avant lui n'a réussi à nous léguer une œuvre d'une si grande diversité, condensée dans une unité stylistique d’une parfaite élégance. C’est avec ce même soucis d’élégance que le Design museum Gent présente durant tout l’été ces chefs d’œuvres de terre, de couleurs et de feu.

design.museum.gent.be

<   1  2  3  4    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online