RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Graffiti : Né dans la rue
Graffiti
Né dans la rue
Linda Chenit, le 29 juin 2009
Né dans la rue – Graffiti met en lumière l’extraordinaire vitalité d’un mouvement artistique qui a pris son essor dans les rues de New York au début des années 1970 et qui est rapidement devenu un phénomène
mondial.

Solidement ancré dans le paysage culturel, le graffiti traverse aujourd’hui les domaines des arts plastiques, du design et de la publicité. Pourtant, en dépit de son omniprésence, cette forme d’expression essentiellement illégale dont les origins et l’histoire demeurent encore peu connues du grand public, continue d’évoluer en périphérie du monde artistique contemporain. Cette exposition s’efforce de tracer les contours d’un territoire vaste et complexe, qui englobe aujourd’hui quantité de techniques, d’idées et de courants différents.


Flip One Spraying his name in New York City’s underground subway system, 1974_Flint Gennari
Flip One Spraying his name in New York City’s underground subway system, 1974_Flint Gennari
 
Né dans la rue – Graffiti rend hommage aux pionniers new-yorkais tels que P.H.A.S.E. 2, Part 1 et Seen, qui, avec d’autres, ont fait entrer le mouvement dans l’histoire contemporaine de l’art avec le rayonnement planétaire qu’on lui connaît. L’exposition rend également hommage à Jean-Michel Basquiat et Keith Haring qui sont aussi, à leur manière, nés dans la rue et dont l’oeuvre a connu un destin différent. Enfin, avec Vitché, Nug, Evan Roth ou encore Barry McGee, elle présente quelques-uns des acteurs les plus brillants de la scène contemporaine, reflétant ainsi la richesse et la complexité d’un mouvement qui, entre écriture et image, ne cesse de se renouveler.


Gérard Zlotykamien_Adagp, Paris, 2009_Thierry Lefébure
Gérard Zlotykamien_Adagp, Paris, 2009_Thierry Lefébure
 
Dans la première partie de l’exposition, un ensemble de photographies, de films et de dessins illustre l’essor du graffiti à New York, de sa naissance, au début des années 1970, à son entrée dans le marché de l’art et l’univers des médias au cours des années 1980. La Fondation Cartier invite trois des principaux pionniers du mouvement – P.H.A.S.E. 2, Part 1 et Seen – à créer de vastes oeuvres murales dans l’espace même de l’exposition. À travers une riche documentation, l’exposition révèle comment les graffeurs se sont approprié l’espace public et combien ils ont modifié activement leur environnement urbain. L’exposition a bénéficié des conseils d’Alan Ket (Ket One), l’un des graffeurs majeurs de la scène new-yorkaise, qui a organisé de nombreux projets d’édition et d’exposition consacrés au graffiti.

Joâo Wainer Sao Paulo, 2009
Joâo Wainer Sao Paulo, 2009
 
    1  2  3   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online