RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
L'Ornementation minimaliste
Atout retrouvé pour le design et la conquête des marchés
Jean-Marc Barbier, le 8 mai 2018
MauriceRENOMA Ateliers Philippe Coudray - SST
MauriceRENOMA Ateliers Philippe Coudray - SST
 
Le design prend l’air… et s’émancipe peu à peu « du minimalisme ambiant, du noir et blanc qui dominent toujours fin 1983 quand nous lançons En attendant les Barbares (www.barbares.com) pour éditer le duo Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti, » raconte Agnès Standish-Kentish. « A contrario, nous voulions vivre dans l’onirisme et la fantaisie à travers des créations axées sur une modernité très primitive puis, à la fin des années 80, ornementée dans une relecture du XIXe. La situation économique, qui influe beaucoup sur le goût des gens, était florissante. La crise de 1993 a sonné le glas de cet esprit baroque au profit d’une austérité sans risque entre écru et bois uni ! » Et aujourd’hui ? « Les pièces qui sortent de l’ordinaire assorties d’une grande rigueur de fabrication - française - deviennent quasiment un achat patrimonial. Surtout dans le cas de Garouste et Bonetti dont la séparation a fait monter la cote. » Et d’ajouter en souriant : « Andrée Putman elle-même adopte une touche baroque dans la sobriété précieuse de ses boîtes que nous exposons en avril (7-25/04/09). »


"Crochet Table" occasional table, design by Marcel Wanders, Moooi
 
« Le design néo-baroque se revendique de la plus pure tradition ornementaliste dont la France a toujours su être le théâtre, » reprend Gérard Laizé. « Dans les années 80, il prenait le contre-pied de créations majoritairement minimalistes sous l’influence de process industriel  constamment à la recherche de gains de productivité. Aujourd’hui il est devenu un atout pour personnaliser des petites séries. » Jean-Paul Jubineau, directeur général d’Arcasa (www.arcasa.com), observe « nettement depuis près d’un an l’émergence de décors dans un esprit très contemporain chez nos fournisseurs, allant jusqu’au retour de l’or. Outre les miroirs avec cadre sérigraphié de Philippe Starck, je pense aux propositions italiennes de Glas Italia ou de Fiam. Et le public adhère, surtout dans le très haut de gamme. »

MauriceRENOMA Ateliers Philippe Coudray - SST
MauriceRENOMA Ateliers Philippe Coudray - SST
 
Mieux, « les détracteurs d’hier des détails ornementaux en deviennent désormais adeptes, » confirme Gérard Laizé. « Même chez les Italiens dont pourtant la réputation en termes de design est en majorité fondée sur le minimalisme des formes et la monochromie des finitions. De fait, les raisons ne manquent pas… Comme la recherche de personnalisation de la part du public, le besoin des producteurs de se distinguer de leur concurrence, l’application de nouvelles technologies autorisant les effets décoratifs à coût modéré. »

<   1  2  3  4  5  6  7   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online