RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
L'Ornementation minimaliste
Atout retrouvé pour le design et la conquête des marchés
Jean-Marc Barbier, le 8 mai 2018
Thomas Boog_Design
Thomas Boog_Design
 
Outre ces raisons intellectuelles, l’industrialisation des décennies suivantes aura raison de l’ornementation. « D’autant que dans les années 60 et 70, le système de production européen en plein développement est encore très rigide et le design d’un formalisme lisse et épuré convient bien à des séries destinées à s’intégrer dans un environnement toujours plus rationalisé ». Certes dans les années 20 et 30, des futuristes italiens comme Giacomo Balla ou les surréalistes joueront sur des fantaisies créatives mais n’influeront pas sur la tendance. Pas plus que dans les années 50, le « retour en force des architectes, décorateurs et ensembliers de sensibilité ruhlmanienne qui proposent des meubles et des décors dans la continuité du style Art Déco tel qu’il était apparu en 1925 et que l’on pourrait qualifier de « moderne tardif ». […] Ils bénéficient des commandes du Mobilier national pour l’aménagement des locaux officiels et de celles de compagnies maritimes ainsi que de certains hôtels. […] Mais ils n’innovent plus, reproduisent le plus souvent ce qu’ils faisaient avant guerre, sans prospecter une nouvelle clientèle. »


"Whippet Bench", design by Radi Designer
 
Banie avant d’être réhabilitée, l’ornementation est sujette à un mouvement de balancier orchestrée par les designers et analysé par Gérard Laizé, directeur général du VIA. « A l’origine du design industriel, l’ornement, soit la quintessence des arts décoratifs, était décrié par les designers parce qu’il s’adressait à une clientèle riche et privée (comme celles des yachts et des grands hôtels), utilisait des essences rares et consommait un temps homme impressionnant. Le design industriel a accompagné le mouvement social d’après-guerre fondé sur le principe d’un accès à toutes choses à tous. Ses principes fondateurs reposaient sur la production de masse, la standardisation en application du taylorisme, des prix accessibles. Dès lors, l’ornementation fut jugée « décadente » parce que superfétatoire, donc incongrue si l’on adhère au principe d’économie d’échelle. »


"t.e. 15" pewter plate, design by Studio Job
 
A l’issue du choc pétrolier de 1973, les prémices du post-modernisme commencent à être perceptibles. D’abord sans doute à travers la peinture avec un retour à la figuration puis « le retournement du design vers l’art », Jean-Paul Aron parlait « d’ivresse du musée ». Dans l’Italie des années 80, Gaetano Pesce travaille sur la notion de série diversifiée. Memphis propose « un vocabulaire nouveau de formes et de couleurs en réaction à la banalisation stéréotypée d’un design institutionnel qui ne s’est pas renouvelé. »

<   1  2  3  4  5  6  7   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online