RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
L'Ornementation minimaliste
Atout retrouvé pour le design et la conquête des marchés
Jean-Marc Barbier, le 12 décembre 2018
ed.BACCARAT design Jaime HAYON.
ed.BACCARAT design Jaime HAYON.
 
De l’autre côté de l’Atlantique, la secte des Shakers, installée dans le nouveau monde en 1774, pratique un communisme chrétien. D’une extrême rigueur morale, ils bannissent tout ornement de leur mobilier et objets domestiques où prévalent des impératifs fonctionnels. Leur esthétique épurée a d’ailleurs toujours ses adeptes et constitue même un courant décoratif.


"Selma" chair, design by Front Designers
 
Toutefois, le XIXe siècle offre à l’ornement un baroud d’honneur entre l’esprit troubadour ou le Louis XVI impératrice puis l’effervescence naturaliste de l’Art Nouveau. Au début du XXe siècle, il subit des attaques frontales à la fois pour des raisons pratiques et intellectuelles. En 1905, un ébéniste de Dresde, Karl Schmidt, « demande à son beau-frère architecte de concevoir pour lui une chaise qu’il pourrait reproduire dans son atelier et dont le style et la forme seraient les conséquences des contraintes imposées par la machine ». Dans son pamphlet Ornement et Crime (1909), l’architecte Adolf Loos monte au créneau : « L’ornement n’est plus un produit naturel de notre culture mais une survivance du passé ou un signe de dégénérescence. » Pire « il a représenté, de tout temps, une dilapidation de la santé et de l’énergie humaine. De nos jours, il représente en outre une dilapidation de matières premières. » Mauvais temps pour l’ornement… d’autant que « le cubisme et les premiers peintres abstraits inspireront l’architecture moderne portée entre autres par Le Corbusier, Mies Van der Rohe ou Breuer, » dixit Jocelyn de Noblet. « La revue L’Esprit Nouveau à Paris, le Bauhaus de Dessau, le groupe De Stijl aux Pays-Bas, le constructivisme en U.R.S.S. sont autant de lieux privilégiés où naîtra la nouvelle architecture.


"Martin" secretary, Mobilier de Compagnie, design by Rachel and Benoît Convers
 
Mais c’est dans les C.I.A.M. (Congrès international d’architecture moderne, le premier eut lieu en 1928) que le mouvement trouvera une forte cohésion interne. Il s’étendra à partir de 1925 à tous les arts décoratifs. » S’ajoute une dimension sociale, voir politique… « L’abstraction était sensée être démocratique. Un design purement abstrait, précisément parce qu’il ne s’apparente à aucune culture, doit pouvoir parler à tout le monde et pas seulement à ceux qui connaissent les conventions et les symboles sur lesquels reposent des styles plus anciens. »  Voilà qui est bien loin de l’élitisme auquel aspirait Kant…

<   1  2  3  4  5  6  7   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online