RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
NOMADES : Nomadisme à Vancouver
NOMADES
Nomadisme à Vancouver
Josée Drouin-Brisebois, le 11 mai 2009
Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) présente le travail de cinq artistes novateurs qui vivent et travaillent à Vancouver – Geoffrey Farmer, Hadley+Maxwell, Myfanwy MacLeod, Gareth Moore et Althea Thauberger – dans le cadre de son exposition Nomades. Jusqu’au 30 août prochain, les amateurs d’art pourront découvrir dans les salles d’art contemporain du Musée cette exposition organisée à l’occasion de la Scène Colombie-Britannique à l’affiche au Centre national des Arts.

« Nomades témoigne de façon éloquente de l’engagement permanent du Musée des beaux-arts du Canada envers l’art contemporain de notre pays
», a souligné le directeur du MBAC, Marc Mayer. « Nous nous réjouissons à l’idée que nos visiteurs puissent découvrir les productions récentes de ces brillants jeunes artistes canadiens. »


Myfanwy MacLeod_Untitled_Brancusi_Series_2009_Courtesy of the artist and Catriona Jeffries Gallery
Myfanwy MacLeod_Untitled_Brancusi_Series_2009_Courtesy of the artist and Catriona Jeffries Gallery
 
Les cinq installations réalisées par les artistes proposent diverses interprétations du nomadisme, terme qui désigne le mode de vie d’un groupe de gens constamment en déplacements. Ici, toutefois, ce qui est nomade, c’est tantôt la démarche des artistes – qui se déplacent pour recueillir des matériaux et travailler avec une collectivité donnée, et qui documentent leurs processus artistique –, tantôt les objets eux-mêmes, qui deviennent des prêts-à-monter ou des ensembles déjà mis en scène qui s’adaptent au contexte d’exposition.

Geoffrey Farmer_The Surgeon and the_Photographer, 2009_Catriona Jeffries Gallery, Vancouver
Geoffrey Farmer_The Surgeon and the_Photographer, 2009_Catriona Jeffries Gallery, Vancouver
 
« Quand j’ai commencé à étudier le concept de nomades en vue d’une exposition, j’avais en tête l’idée de l’artiste voyageur ou vagabond et la façon dont les objets eux-mêmes devenaient nomades par leur reconfiguration constante en fonction des différents contextes d’exposition », a expliqué la commissaire de l’exposition, Josée Drouin-Brisebois. « Je souhaitais explorer comment les artistes réagissaient à de nouvelles conceptions de l’art in situ à travers leur engagement avec des collectivités données dans la création d’événements éphémères ou d’œuvres coopératives. Ces extensions du terme nomadisme sont en jeu dans les créations des artistes de l’exposition. »

    1  2   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online