RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Dominique Perrault
De «l’esprit de géométrie» à «l’esprit de finesse»
Frederic Migayrou + Luis Fernandez-Galiano, le 16 juin 2008
DOMINIQUE P./Milan_Hotel towers
DOMINIQUE P./Milan_Hotel towers
 
Neuf contes moraux : de «l'Esprit de géométrie» à «l'Esprit de finesse»

Comme Blaise Pascal, autre auvergnat de renom, Dominique Perrault réconcilie l’esprit de géométrie et l’esprit de finesse ; dans le sillage de la saga Michelin qui se déroula sur le sol de sa ville natale, l’architecte de Clermont-Ferrand réunit dans son travail technologie et société, et à l’instar du Éric Rohmer de «Ma nuit chez Maud», l’auteur de l’hôtel industriel Berlier extrait une émotion poétique de la matière quotidienne. L’oeuvre de Perrault est souvent rattachée à la grande tradition de la monumentalité géométrique française ; il est à la fois inévitable de relier son attitude formelle sur le territoire à cet urbanisme inédit qui traite la nature comme une géographie dynamique, et obligatoire d’interpréter la simplicité presque innocente de ses diagrammes fondamentaux à la lumière de pratiques conceptuelles ou minimales qui s’étendent jusqu’aux limites du land art et de l’Arte Povera. Dans une certaine mesure, sa propre formation d’architecte à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, d’urbaniste à l’École nationale des ponts et chaussées et d’historien à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, tendrait à avaliser cette triple condition de constructeur, planificateur et humaniste inscrit dans l’art de son temps. Toutefois, il est également possible d’ébaucher une approche de son travail qui explore ses attaches culturelles, le substrat technologique de l’industrie et le laconisme narratif en noir et blanc de la génération qui a grandi à l’ombre des Cahiers : la conjugaison du stoïcisme d’Épictète et du scepticisme épicurien de Montaigne –


DOMINIQUE P./ST_PET_MAII
DOMINIQUE P./ST_PET_MAII
 
les deux interlocuteurs spirituels de Pascal -, face au rationalisme matérialiste de Descartes ou à l’encyclopédisme athée de Voltaire, dessine une attitude d’austérité sèche et élégante aussi éloignée du dogmatisme cartésiano-illuministe que du somptueux triomphalisme romano-jésuite tant combattu par l’auteur des Pensées ; la réconciliation de la technique inventive et du succès commercial avec la responsabilité sociale de son urbanisme manufacturier, si caractéristique de l’entreprise Michelin où le père de Dominique travailla comme ingénieur, implique un élan pragmatique qui rende compatibles la raison scientifique et l’émotion humaine avec un esprit assez proche de celui de Pascal ; enfin, la fusion de l’art et de la vie, en suivant l’exemple des personnages de Rohmer - parmi lesquels un ingénieur de chez Michelin interprété par Jean-Louis Trintignant dans le film qu’il tourna à Clermont-Ferrand -, fournit un modèle de transformation de la matière la plus humble et quotidienne dans une construction lyrique d’une poésie émouvante. Le passage de la géométrie, de la géographie et de l’art conceptuel à Port-Royal, au Bibendum et à Maud, ressemble à une pirouette littéraire reposant sur la base fragile d’une brève petite enfance en Auvergne ; il s’agit en effet d’un procédé rhétorique destiné à introduire les neuf contes moraux qui rythment la trajectoire de Perrault dans une matrice en trois décennies et trois mouvements. […]

Dominique Perrault - Mariinsky Theatre, St. Petersburg, Russia (Copyright DPA)
Dominique Perrault - Mariinsky Theatre, St. Petersburg, Russia (Copyright DPA)
 
www.centrepompidou.fr

<   1  2  3  4  5  6    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online