RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Seydou Keita : 50 Works
Seydou Keita
50 Works
C. Pigozzi, le 18 avril 2016
Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
Né à Bamako (Soudan français, aujourd’hui au Mali) en 1921 ou 1923, Seydou Keita apprend d’abord la menuiserie avec son père et son oncle. En 1945, ce dernier lui rapporte du Sénégal un appareil photographique, un Kodak Box Brownie de format 6 × 9. Il est cependant difficile au jeune photographe de réaliser ses clichés dans la rue sans autorisation puisque, selon la croyance populaire, la photographie vole l’âme du sujet. Ses premiers travaux sont donc des commandes qu’il réalise le plus souvent au domicile de ses clients, des jeunes gens de la nouvelle génération, moins formalistes. Il tire ses épreuves lui-même chez les deux photographes de la ville, Pierre Garnier et Mountaga Kouyaté : c’est là qu’il apprend les rudiments du métier. En 1948, il achète une chambre photographique 13 × 18 et installe son studio dans le centre-ville de Bamako, en face de la prison civile. Le photographe, qui préfère travailler en noir et blanc et en lumière naturelle, apporte également un soin tout particulier au choix du papier lors du tirage de ses épreuves.

Seydou Keita, 1949-1951_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1949-1951_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
    1  2  3  4  5   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online