RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Monsengwo Kejwamfi Moke
Grand maître de la peinture congolaise
Zateke Mbala, le 28 avril 2008
Monsengwo Kejwamfi, dit Moke au travail
Monsengwo Kejwamfi, dit Moke au travail
 
Moke est justement défini comme le « peintre reporter de l’urbanité ».

Il peint des personnages aux visages ronds, pleins. Un tracé linéaire noir délimite chacun d’entre eux sans soucis de ressemblance, ni même de perspective. Il utilise des couleurs industrielles, chaudes et vives en un mélange harmonieux qui donne à ses tableaux une atmosphère et une vigueur particulières. Le thème qu’il a choisi de développer est au premier plan, le reste du tableau est le plus souvent composé de personnages de « remplissage » où les détails sont escamotés. Moke réalise de nombreux tableaux sur le même sujet. Il en est ainsi de ses multiples représentations de la vie nocturne : bars, danses, concerts en plein air. Cet été, Moke a brossé pour la première fois un tableau d’un très grand format sur ce thème. S’il ne fait pas d’esquisse préalable, Moke structure précisément sa toile et détermine avec minutie la place qu’occuperont les éléments importants dans l’espace. Le résultat est impressionnant.

Moke_Mosiki 100 kilos, 1997
Moke_Mosiki 100 kilos, 1997
 
Moke_Women's Liberation Movement, 1976
Moke_Women's Liberation Movement, 1976
 
<   1  2  3  4   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online