RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Lee Bul
On Every New Shadow
Linda Chenit + Grazia Quaroni, le 7 janvier 2008
Lee Bul_Gravity Greater Than Velocity II_Rhee Jae Yong
Lee Bul_Gravity Greater Than Velocity II_Rhee Jae Yong
 
Extraits de On Every New Shadow “Mon grand récit”, une allégorie conceptuelle

Mon travail a pu donner l’impression, autrefois, d’être centré sur le corps humain, mais en réalité, à travers le corps, je cherchais plutôt à évoquer la poursuite de certains idéaux, de certaines visées humaines. Si on regarde des oeuvres comme les Cyborgs ou les Anagrams, on constate qu’elles sont visuellement liées aux enjeux de la représentation de la forme humaine, mais à travers elles j’aborde aussi la question de la perfection, ses divers mécanismes de formation et déformation, un thème très ancien qui se trouve être toujours au coeur des préoccupations actuelles.

Lee Bul_Siren 2000_Rhee Jae Yong
Lee Bul_Siren 2000_Rhee Jae Yong
 
Les oeuvres que j’expose à la Fondation Cartier reprennent ces réflexions, mais dans un cadre conceptual et allégorique plus large. Ce sont des oeuvres récentes, réalisées au cours des trois ou quatre dernières années, qui s’inscrivent dans une vaste catégorie que j’ai intitulée « Mon grand récit ». Un sens à découvrir J’ai déjà réalisé par le passé des oeuvres qui sollicitaient la participation ou l’implication du public, mais je crois que dans cette exposition le spectateur est invité à intervenir intellectuellement, à assembler selon sa propre logique tous ces éléments allégoriques afin de leur donner un sens. Il ne s’agit pas de présenter une seule et unique histoire.

Lee Bul_Untitled_PKM Gallery_Jaewoo Choi
Lee Bul_Untitled_PKM Gallery_Jaewoo Choi
 
On peut commencer n’importe où : il n’y a pas de début ni de fin, juste une combinatoire interne, cyclique, des fragments. Les composants allégoriques les plus visibles renvoient à l’architecture parce que les aspirations utopiques se manifestent souvent sous cette forme. Mais j’ai incorporé aussi d’autres fragments, inventés ou tirés de souvenirs et de rêves personnels. Je voulais éviter d’imposer un schéma d’organisation temporelle de ces éléments. Ils doivent pouvoir se décrocher en quelque sorte du temps historique pour venir se télescoper. Créer des correspondances Je n’ai rien mis dans ces oeuvres qui ne soit intentionnel.


<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online