Brendan Lee Satish Tang : Génération Remix
Brendan Lee Satish Tang
Génération Remix
Z.C., le 11 mars 2011
Bio_Express

Brendan Lee SatishTang est né à Dublin en Irlande de parents trinidadiens et il est maintenant citoyen canadien. Il détient une maîtrise en beaux-arts de la Southern Illinois University Edwardsville et un baccalauréat en beaux-arts du Nova Scotia College of Art and Design. Il a présenté ses œuvres dans des expositions au Canada et aux États-Unis, incluant la Vancouver Art Gallery, la Galerie d’art d’Ottawa et le Kentucky Museum of Art and Craft. Tang a été reconnu récemment comme artiste émergeant dans la revue Ceramics Monthly, et ses œuvres ont été présentées dans des publications telles que Hi-Fructose et Fuse. Tang a récemment complété une résidence à l’Archie Bray Foundation for the Ceramic Arts (Helena, Montana). Il vit présentement à Kamloops en Colombie-Britannique, Canada.

Brendan Lee Satish  Tang/Work in progress_Sneak Peek
Brendan Lee Satish Tang/Work in progress_Sneak Peek


Démarche artistique

Ma pratique repose sur les influences, les tensions et les contradictions propres au monde postmoderne, tout en faisant valoir une tendance paradoxale vers l’irrévérence, la frivolité et le ludisme, d’une part, et un discours critique, d’autre part. Ma signature esthétique repose également sur un engagement artistique marqué d’hédonisme; ce discours s’articule cependant autour d’une préoccupation face aux diversions omniprésentes de la société contemporaine. Bien que « non fonctionnelles », mes œuvres prennent souvent la forme de récipients de céramique et revêtent parfois une fonctionnalité absurde - la pose de circuits sur des objets non électroniques, par exemple. Cette tension manifeste s’avère propre à ma discipline, la céramique, où le débat art/artisanat fait toujours rage.


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Ma démarche découle vraisemblablement de mon appartenance à la génération remix; à savoir, l’emprunt et le remaniement d’idées et d’influences pour créer des œuvres captivantes, tant sur le plan visuel qu’intellectuel. Cette démarche s’apparente alors au « pitonnage », ou channel surfing, c’est-à-dire l’assimilation d’une quantité prodigieuse d’information visuelle qui sert de base à ma propre signature esthétique. Toujours fasciné par les formes raffinées, je puise dans un large répertoire de sources d’inspiration : la culture populaire contemporaine (jouets en plastique, manga, etc.), l’histoire de l’art (céramiques de la dynastie Ming, le rococo, etc.) ainsi que l’autoportrait classique et contemporain. En puisant dans cette riche symbolique culturelle, je crée de nouvelles images, formes et teintes à partir d’une méthode fondée sur l’abstraction et la reconfiguration. Par ailleurs, l’humour fait partie intégrante de ma démarche; l’humour s’avère particulièrement convenable lorsqu’on aborde des sujets délicats, tels que la guerre en Irak, les changements climatiques liés à l’activité humaine et la géopolitique internationale.

Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Tel qu’étayé par cette refonte des traditions de l’art classique et ce déploiement de techniques mixtes, je suis particulièrement fasciné par l’appropriation culturelle et le métissage. Il convient que la dominance de ces thèmes dans mon œuvre reflète l’ambiguïté de ma propre identité culturelle; malgré mes racines canado-asiatiques – selon les critères de la culture dominante – ma famille n’entretient que des liens ténus avec l’Asie, résultat de migrations intercontinentales et mariages mixtes durant quelques générations. Cela étant, l’autoportrait est l’un des instruments qui me permet d’approfondir ma réflexion sur les classes sociales, la race et l’identité sexuelle. 

Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Bien que ma signature esthétique dépende d’une consommation effrénée de médias visuels, ma démarche requiert un travail ardu et une attention méticuleuse. Je prône d’ailleurs un travail d’artiste soigné; cette finesse me permet de traiter l’histoire ainsi que les notions de valeur et de classe sociale dans le cadre de ma pratique. La peinture, l’or transparent, l’aérographie, le filigrane et la décalcomanie de photos, entre autres, figurent tous parmi mes moyens de création. L’argile étant mon matériel de prédilection, ses propriétés me permettent de créer des simulacres, ou de simuler d’autres matériaux - prenons par exemple le série Manga Ormolu et ses prothèses « robotisées ». Il s’ensuit que l’argile, en plus de présenter certains défis techniques stimulants, donne aussi une dimension kinesthésique essentielle à ma pratique.

Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Étant donné son statut ambigu dans le monde de l’art, il ressort que la céramique se prête bien aux questions centrales de ma démarche artistique : celles d’identité et d’hiérarchie sociale. Mon but : d’appuyer une conception élargie de l’art et d’en faire un moyen d’expression et de création sans bornes.

Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides
Brendan Lee Tang_ Manga Ormolu, sculptures hybrides


www.brendantang.com