Andy Thê-Anh : Comme des garcons
Andy Thê-Anh
Comme des garcons
Sarah Mouton, le 22 juin 2006
Dessinateur de mode, non pas designer. Voilà ce que pense de son travail Andy Thê-Anh, qui juge que le qualificatif adopté par la majorité des créateurs est aujourd’hui bien trop galvaudé.  D’origine vietnamienne, il est arrivé au Québec en 1981 et s’est découvert assez tôt un intérêt pour la mode. Après des études au Collège LaSalle, il a fait ses armes chez Parasuco et Rafinati et, lorsque l’occasion de créer sa propre signature s’est présentée, il n’a pas hésité à se lancer dans l’aventure. C’était il y a cinq ans.





Depuis, Andy by Andy Thê-Anh, anciennement POW, se vend partout au Canada et aux États-Unis. Installé à Montréal, où il a établi ses quartiers généraux, Andy réinterprète chaque saison sa vision de la femme moderne dans un style sensuel et sophistiqué. Ses clientes, lasses des vêtements prêt-à-jeter des grandes chaînes de magasins et réticentes à dépenser une fortune dans des marques haut de gamme, trouvent dans la griffe Andy by Andy Thê-Anh des vêtements originaux à prix abordables. Pour assurer la qualité des pièces, le créateur manufacture ses collections au Canada. Mais la délocalisation massive de l’industrie du textile vers la Chine rend la tâche plus ardue. En effet, une des conséquences de cette tendance de fond est la pénurie de main-d’œuvre dans les pays occidentaux. Il est désormais très difficile selon lui de trouver de bonnes couturières au Canada.





De l’intransigeance et de la ténacité, il en faut pour mener à bien cette carrière, bien moins glamour qu’elle n’y paraît. Ce qui le fait avancer? « Une passion pour la mode toujours renouvelée. C’est la seule façon de durer dans ce marché ultra-compétitif. » Les rues de Montréal sont sa première source d’inspiration quand vient le temps de la création. Mais parfois une idée va germer à l’écoute d’une chanson. Par exemple, sa dernière collection a été façonnée sur les rythmes langoureux de Nina Simone et les paroles incisives de la chanson Tel un seul homme de Pierre Lapointe. Il lui arrive quelquefois de rêver de vacances… et puis la nouvelle collection s’annonce, et il oublie…

www.andytheanh.com