Wafrica II : Variations parallèles
Wafrica II
Variations parallèles
Serge Mouangue, le 21 mai 2019
Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


ARTICLE DE LA SEMAINE

Un projet en collaboration entre Odasho - l’un des fabricant de kimonos les plus respectés du Japon - et Wafrica est en train de prendre corps en ce début d’année. Étant donné le prestige d’Odasho, amassé tout au long de ses quelque 150 années d’expérience dans la confection de kimonos, et l’enthousiasme que met Serge Mouangue à toujours réinventer de nouveaux codes esthétiques, le projet promet d’être exceptionnel. Les résultats de cette coopération hors normes entre Odasho et Wafrika, est prétexte à examiner les canons d’une esthétique, dans leur relation avec les symboles, les valeurs et les éléments identitaires qui les sous-tendent. La question centrale pourrait en être « Qu’est-ce que l’esthétique japonaise ? »


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


Les futurs partenaires ont accueilli l’annonce du projet Wafrica présenté par Serge Mouangue avec des encouragements qui se sont transformés en véritable engouement lorsqu’ils purent constater combien les kimonos édités par Wafrica constituaient une véritable symbiose des motifs traditionnels de deux cultures très différentes. Les partenaires japonais ont montré un fort investissement, chargé d’un important caractère émotionnel… Le regard que portent jusqu'à présent les Japonais sur les créations Wafrica démontre encore une fois la capacité qu’a cette culture d’intégrer et adopter l’innovation. Leur réaction est d’autant plus remarquable que ce projet porte sur le kimono, emblème culturel d’importance s’il en est. Dans ce contexte de crise financière, Wafrica se positionne donc comme une réelle alternative positive à la perte de confiance en certaines approches traditionnelles.


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


Wafrica se positionne comme un concept novateur, où les traditions sont déplacées de leurs origines et sont juxtaposées pour créer ainsi une esthétique nouvelle. La présentation du concept de kimono africain est simple, directe et audacieuse. Elle est évocatrice et fait appel à la mémoire collective mondiale. Wafrica crée une nouvelle valeur culturelle tangible : la confiance dans un avenir commun.
 
« En tant que designers, il est plus urgent que jamais d'insuffler la confiance dans les objets, les produits, les espaces, ainsi que dans notre façon de les utiliser ».
 
En ces temps de crise profonde, il s’agit d’aborder des éléments emblématiques de manière à en transcender les codes actuels et de leur restituer leur valeur initiale. Ce travail est cependant particulièrement délicat, et Wafrica œuvre sur un fil ténu. Les produits issus de cette recherche conceptuelle doivent révéler une troisième esthétique, ni africaine, ni japonaise.


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


« Ceci est travail sans concession, qui explore la juxtaposition de deux codes, pour tenter d'en créer un troisième qui en serait totalement affranchi, et constituerait à lui tout seul une nouvelle esthétique ».


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


L’année 2009 marquera donc la naissance d'une association exceptionnelle entre Odasho et Wafrica, parallèlement aux explorations de Serge Mouangue sur cette troisième esthétique qu’il serait possible de faire émerger, entre Afrique et Japon. Cette attitude d’ouverture permet l'émergence de valeurs communes inattendues. Le potentiel d'une telle rencontre est formidable : une histoire audacieuse, dans un contexte de doute. C’est dans de telles conditions que la créativité est à son mieux !


Serge Mouangue_Wafrica II
Serge Mouangue_Wafrica II


Serge Mouangue_Portrait
Serge Mouangue_Portrait


Serge Mouangue
 
Producteur et directeur artistique

www.wafrica.jp