Hussein Chalayan : Récits de mode
Hussein Chalayan
Récits de mode
ZB, le 19 mars 2012
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Portrait

Le designer Hussein Chalayan, de son vrai nom Hüseyin Çağlayan, naît (1970) dans une famille de restaurateurs chypriotes-turcs. Sa famille s’installe en Angleterre en 1982. Lui suit les cours de la Central Saint-Martin School of art où il obtient, en 1993, le diplôme, comme Alexander Mac Queen, John Galliano et Stella Mac Cartney. C’est le seul point commun avec ces créateurs, comme lui londonien. Eux sont exhubérants, lui discret. Eux sont branchés, la branchitude le fait fuir, il est plutôt intello. Il a souvent refusé les propositions que certains grands du stylisme, comme Tom Ford, ont pu lui faire. Il garde son indépendance, quitte à en souffrir parfois financièrement. Côté création, ses sources d’inspiration sont variées.


Formes géométriques, graphiques d’équations mathématiques, traces d’avions dans le ciel ou cartes de météo ! La dimension architecturale et l’aspect décoratif sont souvent présents dans ses modèles, tout comme épure et abstraction. Pour alléger les structures, il imagine notamment des vestes et jupes à la couture unique. Hussein Chalayan cultive aussi la pluridisciplinarité. Il marie mode à arts plastiques ou vidéo. Il était d’ailleurs invité du centre Pompidou, à Paris, en décembre 2004, pour présenter des films. Il a eu les honneurs de plusieurs expositions, malgré son jeune âge : musée de la mode, à Paris en 1999, Victoria & Albert Museum en 2001, Biennale de Venise en 2005, où il représentait la Turquie. Il a plusieurs fois reçu la distinction de « styliste anglais de l’année ».

Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Les Arts Décoratifs invitent à une « carte blanche » l’un des créateurs de mode les plus innovants et visionnaires de son époque, Hussein Chalayan.

Engagé depuis dix-sept ans dans une démarche expérimentale et conceptuelle, il se situe à la frontière entre la mode, l’architecture et le design. Son oeuvre se démarque par sa rigueur intellectuelle quête de perfectionnement technique défie les stéréotypes de l’univers de la mode. Dès ses débuts, Hussein Chalayan se distingue en explorant de façon très inventive des media tels que la sculpture, le mobilier, la vidéo ou les effets spéciaux du cinéma qu’il utilise pour ses collections, s’inspirant directement des réalités politiques, sociales et économiques de son époque.

L’exposition présente cet univers riche et complexe dans lequel vêtements, installations, défilés, projections, et travaux de recherche se côtoient afin de mettre en lumière la démarche propre de l’artiste.


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


À de nombreuses occasions, il s’est penché sur la question de l’évolution du corps dans son environnement. Lors du défilé « Living Room », les mannequins convertissaient des meubles, table basse ou fauteuil, en vêtements. Il fait régulièrement appel aux nouvelles technologies comme pour la « Remote Control Dress », une robe qui s’ouvre, se ferme et se transforme à l’aide d’une télécommande. Hussein Chalayan utilise aussi des matières inhabituelles comme la plume d’autruche et la fibre de verre. Son travail véhicule l’idée d’un vêtement conceptuel. En 2006, la Reine d’Angleterre lui donne le titre honorifique de membre de l’Ordre de l’Empire Britannique. Les œuvres d’Hussein Chalayan sont régulièrement exposées dans les musées : Palais de Tokyo de Paris, Tate Modern de Londres. En 2008, il est nommé directeur de la création chez Puma. De janvier à mai 2009, le créateur fait l'objet d'une rétrospective au Design Museum de Londres qui retrace ses quinze ans de carrière.

Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


« Hussein Chalayan, Récit de mode » est la première présentation du travail de Hussein Chalayan au Les Arts décotatifs de Paris. Relatant dix-sept ans de projets expérimentaux, l’exposition explore  l’approche créative de Hussein Chalayan, ses inspirations et les nombreux thèmes qui ont une influence sur son œuvre telles que l’identité culturelle, les déplacements de population et les migrations. L’exposition inclue les «Afterwords», qui explore la notion de “d’architecture à porter”, dans laquelle le mobilier se transforme littéralement en vêtements; ‘Airborne’ se concentre sur la technologie LED avec une robe composée de cristaux Swarovski thermocollés sur de l'organza et de plus 15 000 diodes lumineuses ou Readings, avec une robe incorporant plus de 200 faisceaux lasers mobiles qui composent un véritable spectacle lumineux.

Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


Hussein Chalayan Works 1994 - 2009
Hussein Chalayan Works 1994 - 2009


www.lesartsdecoratifs.fr