Serge Mouangue : Tout ce que vous devriez savoir sur Serge Mouangue, en 20 questions…
Serge Mouangue
Tout ce que vous devriez savoir sur Serge Mouangue, en 20 questions…
Zanoah Bia, le 6 octobre 2008
Le Samourai africain

J’ai effectivement conscience d’être un designer un peu particulier du fait que j’aborde l’architecture, l’automobile et la mode en même temps. Mais c’est plus fort que moi, il me faut toujours questionner mon environnement direct par l’observation. Faire silence et observer. C’est l’être humain dans son contexte qui m'émeut et me questionne avant tout. Que faisons nous ici ou là, et quelle valeur donnons-nous à ce qui nous entoure? Qui sommes nous ? Quel est le sens de l’identité culturelle,  en ce qui concerne les kimonos Wafrica par exemple?

Né à Yaoundé, au Cameroun en 1973, Serge Mouangue, designer d'intérieur, designer industriel et artiste, il immigre en France (Paris) à l’âge de six ans avec ses parents. Baignant toute son enfance dans l’amour profond pour son pays natal - ses cultures, sa musique et les liens familiaux -, son travail, sa façon de penser, de voir les choses, l’humanité et le monde l'ont grandement influencés. Serge Mouangue a étudié les arts appliqués, le design d'intérieur et le design industriel à l’ENSCI-Les Ateliers à Paris , dont il est diplômé en 1999. Pendant la même période, son grand intérêt pour les cultures étrangères le pousse à voyager à travers la France, dans certains pays européens tout en poursuivant sa route vers de contrées plus lointaines comme l’Australie, les États-Unis, la Chine, la Turquie et le Mexique. Après ses études à Paris, il décide d’aller s'installer en Australie en espérant décroché un stage dans la firme du renommé architecte Glenn Murcutt. A son grand étonnement, il fut accepté ! À Sydney, il travaille en free-lance comme designer industriel chez Blue Sky Design et Chez Anibou où il eût la possibilité d’expérimenter son art pictural (surtout la peinture à l'aquarelle). Par un pur hasard de la vie, c’est aussi à Sydney qu’il rencontra la mère de ses enfants.

Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


Après quelques années en Australie, Serge Mouangue retourne en France pour occuper un poste de designer industriel chez Renault Motor Company où il aura comme tâche de concevoir et de proposer de nouveaux aménagements intérieurs, faire de la recherche, analyser le marché de l’automobile, chercher à saisir les attentes et les exigences de la clientèle de demain. Ce travail lui donne une autre occasion de s’intéresser à la langue japonaise (Renault étant une filiale de la japonaise Nissan) et à la culture du Japon. Ce qui était une simple curiosité devint une passion, une fascination. Nissan Motor Company a offert à Serge Mouangue la possibilité d’aller travailler (et vivre l'expérience de la vie professionnelle et sociale) au Japon. Il accepta ce nouveau défi avec enthousiasme, par intérêt et par amour de la culture du pays qui le fascine tant. Des parallèles entre les racines profondes de traditions de son Cameroun natal et celles du Japon sont remarquablement évidentes. La vie à Tokyo, moderne, tout en conservant le respect des coutumes anciennes est une grande source d'inspiration pour de Wafrica - des kimonos dessinés et fabriqués à partir de tissus africains et portés par des mannequins Africains -, un projet avant-gardiste suscitant beaucoup d’enthousiasme et le soutien d’autres artistes et créateurs vivant et travaillant à Tokyo.

Serge Mouangue/NUVU Nissan_Ballseat.
Serge Mouangue/NUVU Nissan_Ballseat.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


erge Mouangue/Nuvu Nissan_profil.
erge Mouangue/Nuvu Nissan_profil.


E.D.: Qui est Serge Mouangue?

Serge Mouangue : Je suis un designer, né au Cameroun, ayant étudié à Paris, vivant et travaillant à Tokyo.

ED: Décrivez-nous votre projet de la voiture Nuvu, Wafrica et vos dernières créations


SM : NuVu est un concept de voiture conçu pour Nissan et présenté au Salon de l’auto de Paris (MotorShow, octobre 2008.) Il s'agit d'une vision écologique pour l'avenir du transport urbain. Par ailleurs, Wafrica est une expérience plus personnelle, explorant les questions de l'identité culturelle, la transformation et l’intemporalité des icônes et des valeurs. J'ai été impliqué de diverses manières dans l'industrie du design. Ce qui, je pense, m'a poussé à m’ouvrir à autres choses, à aller dans une autre direction. À embrasser d'autres disciplines.

Serge Mouangue/NUVU Nissan_Zenithale
Serge Mouangue/NUVU Nissan_Zenithale


ED: Quelle est la philosophie qui sous-tend votre processus de création?

SM : Ma philosophie est d’être plus à l’écoute de gens, des choses, des espaces...

ED: Quelles sont vos influences, qu'est-ce qui vous inspire ?


SM: L'espace, le son, les histoires, la vie de gens.


Serge Mouangue/NUVU by Serge Mouangue_interieur_Nissan
Serge Mouangue/NUVU by Serge Mouangue_interieur_Nissan


E.D.: Selon vous, qu'est-ce que le design (Industrial design si vous voulez) ?

SM : Le design est illimitée sur l'accès aux solutions, offrant quelque chose de totalement nouveau et socialement utile. On parle ici de l'espoir !


Serge Mouangue/Nissan NUVU_interieur by Serge Mouangue
Serge Mouangue/Nissan NUVU_interieur by Serge Mouangue


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


ED: Quels sont vos matériaux préférés en design, et pourquoi?

SM : Le bois pour sa chaleur, sa souplesse, l'odeur et la texture.

ED: Que signifie pour vous le mot « écologie », au Japon versus l’Afrique ?

SM : Pour moi, écologie veut dire "légèreté" pour le Japon et «survie» pour l’Afrique.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


E.D.: Et le chic selon vous c'est… ?

SM : Le chic n'est pas quelque chose qui m’intéresse en particulier.

ED: Quel est l'artiste ou l'architecte, le (la) designer que vous aimez ou admirez particulièrement ?


SM : Il ya tellement de gens dont le travail est une source d'inspiration pour moi... Juste pour vous en nommer un, je dirai Renzo Piano.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


ED: Quelles sont vos objets fétiches ?

SM : Mon passeport.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


ED: Quelle ville vous ressemble le plus et pourquoi ?

SM : Voyager me donne l'inspiration et me procure tout simplement du plaisir. Quand j’arrive dans un nouveau pays, dans une nouvelle ville, je suis totalement absorbé par elle, par sa personnalité ! Je me sens bien et chez moi partout dans le monde, et j'ai toujours la nette impression que le lieu visité est un cadeau pour moi, une inspiration. Et je dirais que d'une certaine façon, quand on reçoit, on a envie de redonner.

E.D.: Quel serait votre projet de rêve ?

SM : Concevoir un espace pour l'âme, au Japon.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


ED: Selon vous, quel est le meilleur exemple d'utilisation de l’éco-matériaux en design ?

SM : L'utilisation du bambou comme matériel d'échafaudage en Asie. Génial non !

ED: Quel type de voiture/objet ne concevrez-vous jamais, et pourquoi ?

SM : Une arme à feu. Pourquoi un designer concevrait-il un fusil?


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


E.D. : Quel est votre bâtiment préféré ?

SM : La maison de Richard Le Plastrier à Church Point en Australie.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


ED: Qu'espérez-vous que vos créations (en design industriel et mode) actuelles apportent aux gens ?
 
SM : De l’espoir.

ED: Quelle invention rendrait votre vie meilleure ?


SM : Une horloge de vingt-huit heures.


Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou
Serge Mouangue_Wafrica_Afro Kimono_Yuji Zendou


E.D. : Comment décririez-vous l'évolution, les différences entre vos premières réalisations et votre travail actuel ?

SM : Mon travail actuel est plus enthousiasmant et plus précis. Je pense que je me rapproche de plus en plus de l’expression authentique de mes idées.

E.D.: Vous ne pourriez pas vivre sans…
 
SM :
Ma famille.


Serge Mouangue
Serge Mouangue


E.D. : Dernière question : quels architectes, designers contemporains inviteriez-vous à dîner chez vous ?

SM : Tadao Ando, Renzo Piano, Jean Nouvel, Glenn Murcutt, Richard Le Plastrier, Zaha Hadid ,et en particulier mon ami Sacha Aspect, de Redfern à Sydney.

www.wafrica.jp