Blackness + Business en 2018 : Selon l'industrie de la mode et les magazines, les modèles black ne font pas vendre...
Blackness + Business en 2018
Selon l'industrie de la mode et les magazines, les modèles black ne font pas vendre...
Mara Pat, le 28 mars 2018
Vogue Italia_Kiara Kabukuru by Steven Meisel
Vogue Italia_Kiara Kabukuru by Steven Meisel


« Je n’aime pas utiliser des modèles noires car, je trouve que leurs proportions ne conviennent pas à la coupe de mes vêtements. »
 
Stefano Pilati, designer de mode


Naomie Campbell, Imam, Liya Kebede and guest
Naomie Campbell, Imam, Liya Kebede and guest


talian Vogue_Alek Wek by Steven Meisel
talian Vogue_Alek Wek by Steven Meisel


Vogue Italia Hats Three by Steven Meise
Vogue Italia Hats Three by Steven Meise


La discrimination, j’en ai vraiment marre ! En fait, la seule fois où les gens sont prêts à parler du racisme, c’est quand d’une façon ou d’une autre ça perturbe la vie des blancs. Moi, je suis non seulement une femme noire, mais en plus j’ai la peau TRÈS foncée. De ce fait, je ne suis pas considérée comme belle par les médias de masse. C’est tellement injuste que ce soit les blancs qui, en définitive, définissent la beauté noire ! Ça nous fait un tort énorme, puisque les blancs ont déterminé que pour être beaux, les Noirs devaient avoir les traits les moins « typiques » possible, ce qui condamne complètement les filles à la peau très foncée comme moi. Les gens commencent à s’insurger contre cet état de fait, car la beauté noire y est scandaleusement sous-représentée. Les personnes d’origine hispanique, les asiatiques ont le même problème. Chez les femmes latines, asiatiques ou arabes, ce sont les femmes les plus claires de peau, et aux traits les moins typiques qui sont présentées comme des canons de beauté. Est-ce que c’est juste ? Qu’on soit Noir, Blanc ou peu importe, il est fascinant de pouvoir contempler la beauté noire, dans un contexte artistique, car elle rarement mise en scène.
 
Contribution de 2Tired


VOGUE Italia Hats Two by Steven Meisel
VOGUE Italia Hats Two by Steven Meisel


Vogue Italia_Hatone by Steven Meisel
Vogue Italia_Hatone by Steven Meisel


Italian Vogue_Ubah by Steven Meisel
Italian Vogue_Ubah by Steven Meisel


M Steven Meisel, photographe principal pour Vogue Italie, a sa petite idée sur qui est responsable de la disparition des modèles noires des défilés de mode (à part de rares exceptions) : « C’est peut-être les designers, ou les éditeurs de magazines... ce sont des gens puissants... ou encore les publicistes. J’ai très souvent demandé à mes clients publicitaires si je pouvais utiliser une fille noire, et ils ont répondu « non ». D’après eux, les clients ont peur que les consommateurs résistent au produit. Finalement, tout revient à des questions d’argent. »


Vogue Italia_Jordan Dunn by Steven Meisel
Vogue Italia_Jordan Dunn by Steven Meisel


Vogue Italia_All Black by Steven Meisel
Vogue Italia_All Black by Steven Meisel


VOGUE Italia_Iman by Steven Meisel
VOGUE Italia_Iman by Steven Meisel


Ce n’est un secret pour personne : dans l’industrie de la mode, les modèles noires sont rarement embauchées pour défiler ou pour figurer dans des magazines ou sur des affiches. À part Naomi Campbell dans une des publicités de Louis Vuitton cette saison, il est très difficile de trouver une seule mannequin noire placée à un espace stratégique dans un magazine. Carole White, de l’agence Premier Model, révèle qu’elle reçoit des demandes de casting précisant : « pas d’ethnicité ». Et d’ajouter : « d’après les magazines, les modèles noires ne font pas vendre ».


VOGUE Italia_Karen Alexander by Steven Meisel
VOGUE Italia_Karen Alexander by Steven Meisel


Vogue Italia_Yasmin Warsame by Steven Meisel
Vogue Italia_Yasmin Warsame by Steven Meisel


Vogue Italia_Liya Kebede by Steven Meisel
Vogue Italia_Liya Kebede by Steven Meisel


Le photographe britannique de renom, Nick Knight, a déclaré : « L’industrie de la mode et de la publicité est imprégnée de racisme. Il suffit de regarder autour de vous, le nombre de filles noires figurant dans les publicités - pratiquement aucune. Dans les grandes marques de la mode, elles sont totalement sous-représentées. C’est tout simplement choquant et affreux ».


Vogue Italia_Naomie Campbell by Steven Meisel
Vogue Italia_Naomie Campbell by Steven Meisel


Vogue Italia_Noémie Lenoir by Steven Meisel
Vogue Italia_Noémie Lenoir by Steven Meisel


Vogue Italia_Tyra Banks by Steven Meisel
Vogue Italia_Tyra Banks by Steven Meisel


M. Knight blâme les gens d’affaires qui dirigent l’industrie. Leurs excuses habituelles sont que les modèles noires « ne sont pas inspirantes », ou qu’elles « ne font pas vendre en Asie ». Il continue : « J’ai essayé de réequilibrer la balance. Il est extrêmement important de recourir à des modèles noires et à celles d’origines ethniques diverses ! »


VOGUE Italia_Last Dazzle by Steven Meisel
VOGUE Italia_Last Dazzle by Steven Meisel


Vogue Italia_Toccara three
Vogue Italia_Toccara three


Que pensez-vous de toutes ces réflexions ?

Envoyez-nous vos commentaires à redaction@egodesign.ca - La rédaction se réserve le droit de les publier ou non.