Terunobu Fujimori : Le gardien des traditions
Terunobu Fujimori
Le gardien des traditions
Zanoah Bia, le 31 mars 2008
Terunobu Fujimori
Terunobu Fujimori


PORTRAIT EXPRESS

Terunobu Fujimori est né en 1946 à Chino, dans la province de Nagano. Diplômé de l’Université du Tohoku, il étudie l’histoire de l’architecture à l’Université de Tokyo et soutient en 1979 sa thèse Plans de Tokyo durant l'ère de Meiji. En tant que directeur de recherches, spécialiste de l’histoire de l’architecture du Japon moderne, il crée le Kenchiku tanteidan (Cercle des architectes-détectives), et mène des enquêtes de terrain sur l’habitat populaire et les constructions historiques du Japon. Il fonde ensuite, dans les années 1990, avec l’écrivain et artiste Genpei Akasegawa ainsi que l’illustrateur Shinbo Minami la Roadway Observation Society, et explore alors de nouveaux territoires de l’environnement urbain. Sa carrière d’architecte débute vers l’âge de quarante ans - ce qui est relativement tardif au Japon - avec la réalisation de sa propre maison, baptisée Tanpopo House (Maison du pissenlit).


Terunobu Fujimori_Takasugi-An House
Terunobu Fujimori_Takasugi-An House


Terunobu Fujimori_Tea House
Terunobu Fujimori_Tea House


Il construit ensuite des habitations et des édifices publics, comme le Musée Jincho-Kan Moriya Shiryo-Kan (1992), la Nira House (1997), le Musée Tenryu City Akino Fuku (1997) ou le Dormitory of Kumamoto College of Agriculture (2000, Prix de l’AIJ). Les lignes de force qui sous-tendent son approche sont l’utilisation de matériaux naturels et la redécouverte de matériaux de construction traditionnels. En expérimentant le Shibamune (technique de plantations de végétaux en poutre faîtière caractéristique de l’habitat traditionnel), le torchis, les couvertures d’ardoises, il s’engage dans une voie qu’aucun architecte japonais n’avait explorée depuis les modernistes.

Terunobu Fujimori_Dandelion House
Terunobu Fujimori_Dandelion House


Terunobu Fujimori_Interior's Museum
Terunobu Fujimori_Interior's Museum


Terunobu Fujimori_Itiyatei-Outer
Terunobu Fujimori_Itiyatei-Outer


Terunobu Fujimori emprunte également aux techniques d’autoconstruction afin d’élaborer des architectures à échelle humaine et inspirées des chashitsu (pavillons de thé) dont il réalise par ailleurs quelques spécimens tels Ku-anet Takasugi-an. Enfin, en tant que critique, il s’interroge sur un ensemble de problématiques concernant l’habitat au quotidien ou l’architecture urbaine.

Terunobu Fujimori_Tsubaki Plan
Terunobu Fujimori_Tsubaki Plan


Terunobu Fujimori_Yoro House
Terunobu Fujimori_Yoro House


Terunobu Fujimori_Takasugi-An House
Terunobu Fujimori_Takasugi-An House