Naoki Takizawa : Promenade avec le fils créatif de Issey Miyake
Naoki Takizawa
Promenade avec le fils créatif de Issey Miyake
Z.B., le 24 mars 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Formé par Issey Miyake lui-même avant qu’il ne prenne sa retraite (en 1997), Naoki Takizawa poursuit sa créativité dans la même lignée que son mentor. À l'instar de son mentor, Noaki Takizawa expérimente différents tissus et textures. Il a intègre également d'autres éléments tels que la musique et la danse dans ses créations de mode. En tant que designer associé et avant de se retirer, Naoki Takizawa -  né en 1960, il obtint son diplôme à la Kuwasawa Design School en 1981 et joignit la même année Miyake Design Studio. Il devient l’associé de Issey Miyake en 1992 et principal designer pour Miyajke Femmes. Il reçut le grand prix de la mode Mainichi en 1998, le grand grand quotidien japonais -  fut l'artisan dans les années 90 de la grande mutation qui conduira Issey Miyake à entamer des recherches poussées sur les textiles synthétiques, alors qu'il était jusqu'alors le maître incontesté des textures et fibres naturelles. Dès lors Naoki Takizawa n'aura de cesse de faire dialoguer le savoir faire artisanal le plus ancestral et les technologies les plus sophistiquées. « La main de l'homme sera toujours pour moi la plus haute des technologies » répète-t-il, goûtant ce paradoxe. La façon dont l'homme s'inspire de la nature, dont il l'interprète et la transforme, a toujours été au coeur de son inspiration.

Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa, ancien directeur artistique d’Issey Miyake, lance sa propre ligne en 2007 au sein de son ancien groupe. Pour sa première collection en nom propre Naoki Takizawa a choisi New York. Il propose une garde robe aux formes simples mais traitée dans des matières techniques comme le nylon plissé ultra léger utilisé sur des vestes ou des robes, ou des incrustations de fils d'argent et de cuivre sur les tissus. Les couleurs neutres dominent avec une large place laissée à l'indigo japonais. Les transparences se font très présentes notamment sur les robes du final, vaporeuses comme des envolées de voiles.

Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008


Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008
Naoki Takizawa_Prêt-à-Porter printemps 2008