Julius Shulman : Tout a commencé par chance
Julius Shulman
Tout a commencé par chance
Christina Gräwe, le 10 mars 2008
Julius Shulman et Biber
Julius Shulman et Biber


Demandez à Julius Shulman comment il a commencé sa carrière et sa réponse imitera le début d'un conte de fée : "Eh bien! il advint par chance". Il s'agit naturellement de la chance d'avoir rencontré en 1936 l'architecte Richard Neutra dont la renommée sur la scène architecturale se confirmait. Neutra était en train de terminer la Maison Kun qui représente une icone de l'architecture moderniste aux Etats-Unis et qui l'est toujours. Il fut enthousiasmé à la vue des premières photographies de Shulman et continua à lui donner des mandats et le recommanda auprès d'autres architectes. Los Angeles est riche en trésors signés par des architectes célèbres tels que Frank Lloyd Wright, Rudolf M. Schindler, Pierre Koenig. pour n'en citer que quelques uns. Julius Shulman saisit l'opportunité de transformer son expérience d'amateur à des fins professionnelles. Sa carrière court pendant plus de 70 ans et n'est pas encore terminée.

Julius Shulman_Kaufmann House_Richard Neutra, 1946
Julius Shulman_Kaufmann House_Richard Neutra, 1946


Julius Shulman_Albert Frey House 2, 1965
Julius Shulman_Albert Frey House 2, 1965


Julius Shulman_Case Study House 21, 1958
Julius Shulman_Case Study House 21, 1958


"Tout commença par chance", c'est aussi la manière dont le Musée d'Architecture de Francfort eut l'occasion de présenter l'exposition "Une vie pour l'Architecture - Le photographe Julius Shullman" juste avant le don de ses archives au Getty Research Institute et à l'occasion de son 95e anniversaire en octobre 2005.

Julius Shulman_Case Study House 29, 1960
Julius Shulman_Case Study House 29, 1960


Julius Shulman & J.S. Juergen_Elrod House by John Lautner, 2007
Julius Shulman & J.S. Juergen_Elrod House by John Lautner, 2007


Julius Shulman_Chuey House, L.A., 1954_Richard Neutra, 1956
Julius Shulman_Chuey House, L.A., 1954_Richard Neutra, 1956


Julius Shulman est né en 1910 à Brooklyn, NY, d’où il déménage avec sa famille d’abord dans une ferme du Connecticut puis, plus tard, en Californie. Il fréquente l’Université sans grande conviction ni projet. Il y suit un cours de photographie après avoir reçu au début des année 30 un Kodak de poche. Une de ses connaissances, assistant de l’architecte Richard Neutra, lui demande de photographier la résidence Kum que Neutra vient d’achever en 1936. Celui-ci lui fait savoir qu’il est « ravi de la façon dont ses photos révèlent l’essence de son projet » et lui demande de photographier d’autres réalisations. Il se retrouve ainsi, du jour au lendemain, photographe professionnel.

Julius Shulman_Twin Palms House_Alexander, 1957
Julius Shulman_Twin Palms House_Alexander, 1957


Julius Shulman_Case Study House 22
Julius Shulman_Case Study House 22


Julius Shulman_Alen Cabin
Julius Shulman_Alen Cabin


Il développe rapidement un style de photographie architecturale qui lui est personnel, marqué par des compositions géométriques fortes, des contrastes affirmés, des volumes intérieurs et extérieurs éclairés de façon équilibrée et une utilisation de la couleur à une époque où elle n’était évidemment pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Généralement, les architectes préfèrent que leur oeuvre soit représentée sans le désordre de la vie quotidienne mais Shulman estime que la vie est bien l’objectif ultime de l’architecture.et il inclut des personnages et leurs possessions dans ses photographies.

Julius Shulman_École élémentaires et crèches_Habitations ouvrières San Pedro_1942-43
Julius Shulman_École élémentaires et crèches_Habitations ouvrières San Pedro_1942-43


Julius Shulman_Palmer & Krisel Twin Palms House_Alexander, 1957
Julius Shulman_Palmer & Krisel Twin Palms House_Alexander, 1957


Julius Shulman_Case Study House 21, 1958
Julius Shulman_Case Study House 21, 1958


Sa réussite dans la translation des espaces tridimensionnels à ceux bidimensionnels de la photographie lui valent une réputation qui dépasse largement Los Angeles et sa liste de clients commence à ressembler au Who’s Who de la grande architecture du XXe siècle allant d’Oscar Niemeyer à Mies van der Rohe et Frank Lloyd Wright… Dans les années 1950 et 1960, les photographies de Julius Shulman dominent pratiquement les pages des magasines et jouent un rôle crucial dans la promotion du modernisme en tant que style architectural à travers des reportages publiés par des magasines comme Life, Look, Time, Good Housekeeper, etc.

Julius Shulman_Charles Eames & Eero Saarinen_Entenza Residence, 1950
Julius Shulman_Charles Eames & Eero Saarinen_Entenza Residence, 1950


Julius Shulman_Charles Eames & Eero Saarinen_Entenza Residence, 1950
Julius Shulman_Charles Eames & Eero Saarinen_Entenza Residence, 1950


Julius Shulman_Singleton House, 1960
Julius Shulman_Singleton House, 1960


Le directeur du magasine « Arts and Architecture », John Entenza, lance un projet « Case Study House Program » qui consistait à promouvoir des maisons modernes produites à bon marché avec l’aide du sponsoring de l’industrie de la construction. Le programme fût un succès et les maisons de Pierre Koenig & Buff, Straub & Hensman et bien d’autres devinrent ainsi des icônes du style moderniste californien... Ses archives, plus de 250'000 négatifs, méticuleusement organisées et transférées en 2004 au Getty Research Institute sont devenues une source majeure d’information pour les éditeurs et les chercheurs.

Julius Shulman_Case Study House 22
Julius Shulman_Case Study House 22


Julius Shulman_Frey House_Clark & Frey Architects, 1953
Julius Shulman_Frey House_Clark & Frey Architects, 1953