Le XXe siècle sera féminin ! : 9 designers qui bousculent le design contemporain
Le XXe siècle sera féminin !
9 designers qui bousculent le design contemporain
M.V., le 28 janvier 2008
Andrée Putman_Gautier Deblonde
Andrée Putman_Gautier Deblonde


Fini le temps où le design et l’architecture étaient la chasse gardée des hommes. Révolue aussi l'époque où les femmes travaillaient dans l'ombre de leur compagnon (Ray Kaiser et Charles Eames) ou de leur patron (Charlotte Perriand et Le Corbusier). Désormais, elles dirigent  elles-mêmes leur agence, se frottent aux affaires et expérimentent librement.
 
Voici 9 portraits de femmes qui modèlent notre univers contemporain.
 
Andrée Putman

Cachée dans une verdoyante arrière-cour parisienne et entourée d'une équipe de passionnés, cette grande dame, fille d'une famille bourgeoise érudite, a su apposer son style sur les objets, maisons, palaces modernes, boutiques d'avant-garde ou restaurants de luxe et galeries branchées. Il y a un espace dans la tête qui est réservé au secret alors on ne peut jamais dire qu’on sait tout des gens.” D’une boutique Guerlain à l’Hôtel du département des Deux-Sèvres à Niort, en passant par une collection de bijoux pour Christofle, du mobilier en Italie, un hôtel à Miami, un autre à Hong- Kong, des résidences privées à Tanger, Dublin, Shangaï, Paris ou Bruxelles, Andrée Putman (née en 1928) a une actualité très riche. Quand le soir tombe, qu’il faut bien renoncer à travailler pendant quelques heures, c’est dans un loft qu’elle se retrouve. Son appartement parisien depuis 1963. “C’était une imprimerie au fond d’un jardin, j’habitais à côté, dans un immeuble XVIIe et je me demandais ce que je faisais là. C’était l’imprimerie que je voulais habiter.” Andrée Putman, première lofteuse de Paris ? “Oh oui, largement.


Andrée Putman_Tabouret Baldaquin_Fabrice Gousset_Galerie Kreo
Andrée Putman_Tabouret Baldaquin_Fabrice Gousset_Galerie Kreo


C’est un lieu que j’ai inventé. C’est passionnant, un loft. C’est un spectacle de lumière. J’y ai redéfini les espaces en ré-interprétant des choses qui font partie de l’univers industriel. Il y a, par exemple, un cube de verre à petits carreaux et les gens qui voient ce loft me disent que c’était sûrement le bureau du patron. En fait, non, bien sûr. Mais on pense souvent que si c’est beau, c’est que c’est vieux.” Cette grande dame sensible et élégante qui, enfant, était promise à une carrière musicale après avoir été l’élève remarquée de Francis Poulenc, a toujours voulu réaliser “de belles choses accessibles à tous” mais, paradoxe, son nom est perçu comme une marque de luxe même si elle milite pour que le design serve à adoucir la vie, à l’embellir. C’est en 1978 qu’elle crée sa première société. Elle la baptise Ecart. Dans un miroir, on lirait : trace.

Zaha Hadid_Gautier Deblonde
Zaha Hadid_Gautier Deblonde


Zaha Hadid -  Prix Créateur Maison&Objet 2008

Zaha Hadid s’est vu décerner le prestigieux Pritzker Prize, (considéré comme le prix Nobel d’architecture) en 2004 et bénéficie d’une renommée internationale pour son travail théorique et académique. Chacun de ses projets résulte de plus de trente années d’expérimentation et de recherche en urbanisme, architecture et design. Aujourd’hui, Zaha Hadid est largement reconnue comme une architecte novatrice qui repousse constamment les limites de l’architecture et du design. Avec son associé Patrik Schumacher, elle a conçu, entre autres, le Phaeno Science Centre à Wolfsburg en Allemagne : une alchimie d’espaces fluides dont son agence est toujours en quête.


Zaha Hadid_Furniture
Zaha Hadid_Furniture


Zaha Hadid Architects travaille actuellement sur une multitude de projets dont le Centre Aquatique pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Comme pour souligner l’évidence de son talent visionnaire, l’oeuvre de l’agence dans son intégralité a fait l’objet d’une exposition rétrospective saluée par la critique au Musée Solomon R. Guggenheim de New York.

Kelly Hoppen
Kelly Hoppen


Kelly Hoppen - Prix Créateur Scènes d'intérieur 2008

Après une très longue expérience et d’éminentes récompenses, Kelly Hoppen est aujourd’hui l’une des architectes d’intérieur les plus célèbres au monde. Son atelier légendaire a élaboré des projets internationaux très éclectiques tels que maisons, appartements, yachts, etc. avec notamment l’intérieur des cabines premières classes de British Airways. Cette designer confirmée crée également du mobilier, notamment pour Century et travaille pour des marques des arts de la table. Un talent créatif de très haut niveau qui a été maintes fois récompensé.

Kelly Hoppen
Kelly Hoppen


Certaines de ses oeuvres sont tellement connues et reconnues qu’elles sont devenues de vraies références en matière d’architecture. Design, écriture, innovation, inspiration des jeunes créateurs, sa vision exceptionnelle rayonne dans tous les domaines et son travail figure régulièrement en couverture de magazines partout dans le monde.

Hella Jongerius_Gautier Deblonde
Hella Jongerius_Gautier Deblonde


Hella Jongerius

Designer hollandaise, Hella Jongerius (née en 1963 à De Meern) a toujours aimé jouer avec les matières les plus antinomiques. Entre design, technologie et artisanat, du verre et de la céramique assemblés par un lien de ruban adhésif (Groove Bottles & Long Neck Bottles, 2000), de la laine brodée sur de la faïence, elle même cousue sur du tissu (Embroidered Tablecloth, 2000). Pour Hella, la problématique esthétique est toujours une question à caractère politique : le design est-il la capacité ou l’aptitude à (re)créer indéfiniment et de manière compulsive la forme des objets qui peuplent notre société ultra-consommatrice ? Comment œuvrer pour que les objets ne deviennent pas à terme de la pollution solidement visuelle, mobile à tous vents ? Pour faire avancer le débat, ces objets, quasi-manifestes entre récup’, couture (Hella Jongerius est une spécialiste es textiles) et poésie,

Hella Jongerius_Office pets
Hella Jongerius_Office pets


ont récemment été exposés à Tokyo, car cette jeune designer de Rotterdam qui a fait un temps partie de la coalition radicale des designers hollandais du collectif Droog Design bouscule à son tour en solo les idées toutes cuites en matière de beau et bon design : elle reprend des formes traditionnelles mais les dote d’un matériau inattendu. Son travail a très vite séduit les hautes instances du design. En témoignent ses expositions au Stedelijk Museum d’Amsterdam ou au Moma de New York, ainsi que ses collaborations avec Cappellini, Droog Design, Hermès ou Swarovski. Elle collabore aussi avec Vitra et Royal Tichelaar Makkum entre autres.

Patricia Urquiola
Patricia Urquiola


Patricia Urquiola : Prix Créateur Now! Design à Vivre 2008

Née en Espagne, elle poursuit des études d’architecture à Madrid et à Milan, où elle soutient sa thèse sous la direction d’Achille Castiglioni. Elle entame des collaborations avec Vico Magistretti et Piero Lissoni. Elle a désormais son propre atelier à Milan où elle réalise des projets dans le design et l’architecture. Ses clients principaux pour le design sont Agape, Alessi, Artelano, Axor, B&B Italia, Bisazza, De Padova, Flos, Foscarini, Kartell, Kettal, Molteni, Moroso, Paola Lenti, Rosenthal... Elle se spécialse dans la conception de structures telles que : showrooms, hôtels, immeubles, espaces publics et architectures éphémères.

Patricia Urquiola_Crochet
Patricia Urquiola_Crochet


Ses clients principaux pour l’architecture sont B&B Italia, Knoll, Mandarin Oriental Hotels, Marks & Spencers, Moroso, Valentino, W Hotels Starwood Group... On lui a décerné de nombreux prix et deux de ses ouvrages font partie de la collection permanente du MoMA à New York.

Matali Crasset_Gautier Deblonde
Matali Crasset_Gautier Deblonde


Matali Crasset

Née le 28 juillet 1965 à Chalons en Champagne. Matali Crasset est designer industriel de formation. A l’image d’un de ses objets emblématiques, la colonne d’hospitalité « quand Jim monte à Paris », elle met en place une méthodologie propre dans laquelle elle questionne l’évidence des codes qui régissent notre vie quotidienne pour mieux s’en affranchir et expérimenter. Elle développe ainsi des nouvelles typologies articulées autour de principes tels que la modularité, l’appropriation, la flexibilité, le réseau. Son travail, qui s’est imposé à partir des années 90 comme le refus de la forme pure, se conçoit comme une recherche en mouvement, faite d’hypothèses plus que de principes.


Matali Crasset_Arbre à réflets
Matali Crasset_Arbre à réflets


Elle collabore avec des univers éclectiques, de l’artisanat à la musique électronique, de l’industrie textile au commerce équitable. Ses réalisations l’ont ainsi amenée sur des terrains qu’elle ne soupçonnait pas, de la scénographie au mobilier, du graphisme à l’architecture intérieure. Matali Crasset a passé son enfance dans un petit village du nord de la France, dans une ferme où le travail et la vie étaient intimement liés.

India Mahdavi_Gautier Deblonde
India Mahdavi_Gautier Deblonde


India Mahdavi

Architecte et designer, India Mahdavi déploie ses talents sur tous les continents. Elle fonde son agence en 1999 et explore depuis différents territoires, du design à l’architecture d’intérieur, de la scénographie à l’architecture. Ses réalisations illustrent l'amplitude de sa créativité.

Parmi les plus marquants : le grand magazin La Rinascente à Milan (2006), le Salon de John Frieda à Londres (2005), l’hôtel Condesa df à Mexico (2005), l’hôtel On Rivington à New York (2004), l’hôtel Townhouse à Miami (2000), le restaurant Dragon-I à Hong Kong (2002), le lounge Apt à New York (2000), ainsi que des maisons privées dans le désert égyptien (Siwa), à Sidney, Londres, New York, Paris ou en Espagne. Le restaurant Suka au Sanderson Hotel, et le Bungalow 8 de Londres (inaugurés fin 2007). India renouvelle en permanence sa collection de mobilier diffusée par son showroom parisien du 3, Las Cases, et signe des pièces pour des marques telles que Tarkett Sommer, Treca, Artecnica ou Bernardaud. En 2006, elle dessine la cuillère à Champagne pour la maison Ruinart et crée actuellement une lampe pour Baccarat.


India Mahdavi_Corian
India Mahdavi_Corian


Les espaces conçus par India Mahdavi racontent une histoire, révèlent une atmosphère toujours fidèle à l’essence du lieu. Ses créations affichent une grande sophistication, emprunte de légèrete, d’élégance et de fluidité. India ne s’embarrasse pas du style mais métamorphose plutôt ce qu’elle touche en proposition contemporaine, toujours en phase avec le sujet qu’elle investit. Élue Femme en Or 2006, catégorie Art, par le magazine Atmosphères, et créateur de l’année en 2004 ,par le salon Maison&Objet, India mahdavi sconfère à ses oeuvres une touche immédiatement reconnaissable par ce mélange de sensualité et d’élégance, de masculin et de féminin.


Kiki van Eijk_Gautier Deblonde
Kiki van Eijk_Gautier Deblonde


Kiki van Eijk

Kiki Van Eijk, designer et jeune diplômée de la célèbre Design Academy d'Eindhoven est connue dans le monde du design pour son "Kiki carpet", un tapis contemporain réalisé à partir de techniques traditionnelles. Ses collections sont présentées dans les galeries et dans les musées des grandes capitales du monde : Londres, Paris, Milan, Amsterdam, New York, Tokyo, Montréal, Bruxelles, etc. Les créations de cette jeune designer qui appartient à la nouvelle génération hollandaise sont d’une étonnante beauté et pureté. Sa nouvelle collection d’abat-jour en verre faits à la main est remarquable. Kiki travaille sur des projets commendés par des compagnies et institutions telles que le Studio Edelkoort Paris, Design Academy Eindhoven, Verardo, Swarovski, MOOOI, Ahrend, HAANS, Wooninc, etc. Son travail a été publié dans différents magazines internationaux : Wallpaper, Elle, Harpers Bazaar, Vogue U.K., The International Design Year Book.

Kiki van Eijk_Quilt Chair
Kiki van Eijk_Quilt Chair


Front Design_Gautier Deblonde
Front Design_Gautier Deblonde


Front Design

Front design est un collectif basé à Stockholm, créé par quatre designers suédoises  : Sofia Lagerkvist, Charlotte von der Lancken, Anna Lindgren, Katja Sävström. Un de leur premier projet "Designed by Animals"  reposait sur le biomorphisme, avec la collaboration de serpents mouches et rats : un rat ronge un rouleau de papier peint créant un tracé de trous, une caméra  filme le vol d'une mouche autour d'une lampe, le tracé de ce vol est transformé en abat-jour, un boa constrictor laisse des traces de ses écailles sur un cylindre de terre qui deviennent patères, des insectes xylophages créent des galeries sur une table qui deviennent motif décoratif... Front Design a aussi utilisé de la dynamite explosant dans la neige pour créer une chaise longue, et un buffet sensible aux UV, dont le dessin change selon la lumière.



Front Design_Process
Front Design_Process