5 Designers chez Nike Bauer Hockey : Time out!
5 Designers chez Nike Bauer Hockey
Time out!
Stéphanie Dadour + Michelle Afif, le 1 octobre 2007
Outsole
Outsole


On en entend très peu parler. Ils sont peu connus. Pourtant on consomme quotidiennement les produits qu’ils créent.  Les designers en entreprise disposent de moyens particuliers à la conception de produits. Rencontre avec Pascal Martel, Jacques Durocher, Philippe Jean et Mathieu Contant, tous quatre designers industriels et Dominique Plante, designer graphique.  Ils travaillent au centre de recherche et développement pour le joueur chez Nike Bauer Hockey à St-Jérôme.  La conception du design est alors originale, la création aussi.

Dès les premiers instants de notre rencontre, je découvre cinq designers à la fois fiers et  passionnés par leur travail.  Pascal, Philippe et Mathieu sont diplômés depuis quelques années du programme en design industriel de l’Université de Montréal alors que Dominique  a terminé ses études en design graphique à l’UQÀM.  Quant à Jacques, le doyen de la place, il développe des produits Nike depuis plus de seize ans.  En effet, diplômé lui aussi de l’Université de Montréal, il est aujourd’hui spécialisé dans l’équipement de protection certifié (casques et masques) pour le joueur de hockey après avoir touché à tous les types de produits.  Ce sont eux qui développent tous les produits Nike Bauer se rapportant au Hockey. Ainsi et due à l’expertise québécoise dans ce domaine, ils sont les seuls créateurs de Nike à travailler en dehors de la maison mère située en Oregon.  


STJ Design_Outsole
STJ Design_Outsole


STJ Design_Lance Armstrong Center
STJ Design_Lance Armstrong Center


Une place en entreprise pour les designers

La créativité est un atout grandement apprécié chez Nike Bauer où les designers sont considérés comme une source d’inspiration tout au long du processus de développement. Les succès commerciaux de l’entreprise ont incité ses dirigeants à investir davantage de temps et d’attention au travail des designers.

En effet, ceux-ci sont choyés.  Non seulement sont-ils équipés à la fine pointe de la technologie mais ils sont aussi en contact directs avec les ingénieurs, les responsables de marketing et les joueurs de hockey, ce qui leur permet de concevoir des projets à la fois complexes et complets.  Le fait de regrouper les différents départements servant au développement de produits dans un même espace, permet à chacun des créateurs de travailler à la fois au niveau du projet en développement qu’au niveau du produit dans sa phase de prototype.  Ainsi, les échanges entre eux enrichissent le devenir de leurs intentions.


STJ Design_brainstorming
STJ Design_brainstorming


Par ailleurs, ces designers sont fortement encourager à voyager afin d’être à l’affût des dernières tendances.  Ainsi, toute l’équipe de design se déplace annuellement au siège social mondial de Nike en Oregon  pour y séjourner durant quelques jours, le temps de se familiariser avec les équipements, les nouveaux produits développés et les employés.  À Portland où plusieurs grandes entreprises dans le domaine du sport sont établies, le Nike Campus est extrêmement bien organisé. Implanté sur un site d’un kilomètre carré composé de 18 pavillons, ce campus offre plusieurs services aux employés : habitations, espaces sportifs, restaurants, bureaux, etc…

STJ Design_brainstorming
STJ Design_brainstorming


STJ Design_Protectio Supreme One
STJ Design_Protectio Supreme One


De plus, la visite du salon de l’auto de Detroit est une destination courante.  Les designers sont alors attentifs aux nouveautés.  Les lignes, les couleurs, la technologie, la narration marketing et les modèles présentent quelques-uns uns des atouts qui les intéressent. Chaque année, l’équipe a aussi la possibilité de visiter une métropole.  À l’automne dernier, celle ci a passé plus de quatre jours dans les rues de New York.  L’objectif de ce voyage est de se familiariser avec les pratiques et modes de vie des citoyens.  Ces voyages représentent pour les designers de véritables laboratoires expérimentaux d’où ils puisent et élaborent de nouvelles idées.  En effet, ils sont souvent révélateurs de nouvelles idéologies : environnementales, sociales, culturelles ou technologiques, elles leurs permettent de mieux définir les bases des produits à développer.

STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


Définition du design en entreprise

Pour les cinq designers, la définition de leur profession est la même en entreprise ou à titre individuel. Ce n’est que le processus de création qui est modifié.  D’une part, la clientèle est large, plus vague.  Elle comporte à la fois les joueurs professionnels de haut niveau que les amateurs de hockey à travers le monde.


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


D’autre part, plusieurs personnes sont impliquées au niveau du produit.  Le designer n’est pas maître de ces idées mais le catalyseur déclenchant l’engouement de l’équipe et des joueurs envers les nouveaux produits.   De la sorte, il existe une série de personnes à satisfaire avant de finaliser la conception de l’objet : le développeur, le manager marketing, les différents marchés (américain, canadien et européen) et un budget à respecter. C’est principalement pour ces raisons que le travail d’équipe est incontournable en vue de réussir les projets. Les designers sont alors appelés à présenter des concepts avancés ou des idées reliées à certaines fonctionnalités, technologies, narrations, détails ou gamme de couleurs.  Pourtant et pour des raisons administratives, un projet peut être annulé ou transféré à un autre membre de l’équipe. Par conséquent, les designers chez Nike Bauer ne se portent pas nécessairement garant des risques des produits commercialisés.  C’est l’ensemble de l’équipe qui se sent concernée.  Ceci explique notamment les nombreuses consultations d’équipes servant à améliorer et à réviser leur travail.

STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


STJ Design
STJ Design


Pour les designers travaillant chez Nike Bauer, la clef de la qualité des produits mis sur le marché face à leur compétiteur est le fait qu’ils aient une année pour compléter chacun de leurs projets.  La création d’équipements sportifs qui se déroule en cinq étapes, soit la recherche, les croquis, le bref, la conception et la réalisation leur permet normalement de se spécialiser dans le développement d’un produit spécifique.  C’est lors des rencontres qu’ils échangent idées et concepts leur permettant ainsi de créer une ligne entière d’articles prêts à être commercialisés.

STJ Design
STJ Design


STJ Design
STJ Design


STJ Design
STJ Design


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


Enfin, les cinq designers sont unanimes.  Depuis leur arrivée au sein de l’équipe, ils ne cessent de perfectionner leurs habiletés et leurs connaissances. Que ce soit au niveau de la conception de produit, des représentations informatisées, de la technique ou de la présentation d’idées, ils ont certainement amélioré leurs savoir-faire et aiguisé leurs goûts.

STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution


STJ Design_Evolution
STJ Design_Evolution