RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
David Ericsson
Tout ce que vous devriez savoir sur David Ericsson en 20 questions…
T.B., le 24 septembre 2018
David Ericsson/VOID Watch_V01L Gold
David Ericsson/VOID Watch_V01L Gold
 
E.D. : Selon vous, Quelle serait la meilleure utilisation des produits écologiques en design ?

D.E.: Il faudrait que je replonge dans le passé pour y voir un peu plus clair . Il y a 100 ans, les choses étaient plus ou moins «durable». Ça ne demande pas un doctorat pour le comprendre. Abattre un arbre, fabriquer une chaise, le tout dans l’optique de la transmettre de génération en génération. Beaucoup de nouveaux projets «durables» senetent un peu le forcing, mais j’admire beaucoup les designers qui le font...

E.D. : Quel type d’accessoires que vous ne concevrez point et pourquoi ?


D.E.: C'est une question difficile... J’essaie d’éviter de concevoir des «objets» inutiles que les gens s’en débarasseraient facilement, rapidement.


David Ericsson/Cufflinks VC1 Gold
David Ericsson/Cufflinks VC1 Gold
 
E.D. : Qu’espérez-vous que votre travail actuel apporte aux gens ?

D.E.: Je ne dispose pas d'un agenda. Je suis un designer, pas un artiste. Un de mes clients est une société médicale qui conçoit des produits pour la réadaptation orthopédique. Ce sont des produits probablement que vous ne verrez jamais, mais qui améliorent considérablement la vie des beaucoup gens. J'aime travailler dans ce genre de projet.

E.D. : Quelle invention rendrait votre vie plus meilleure ?

D.E.: Un disque dur externe pour mon cerveau.

E.D. Il y a t-il une grande évolution/différence entre vos premières réalisations et votre travail actuel ?


D.E.: Je suis maitenant plus à l’aise à utiliser des couleurs qu'avant. Mais je suis encore une personne assez monochromatique dans mes projets...


David Ericsson/VOID Watch_V01EL White
David Ericsson/VOID Watch_V01EL White
 
E.D. :  Vous ne pourriez pas vivre sans ?

D.E.: Je ne suis pas très exigeant. Tout objet est remplaçable.

E.D. : Dernière question. Quels architectes, designers contemporains inviteriez-vous à dîner chez vous ?


D.E.: Ils sont nombreux. Si c'est un dîner de rêve, je pourrais tout aussi bien choisir quelqu'un du passé. Peut-être Adolf Loose ! Au American Bar à Vienne, trois mois après l'ouverture officielle (alors qu'il est encore tout nouveau), le chef a déjà pose som empreinte, sa signature dans la cuisine.

www.voidwatches.com

<   1  2  3    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online