RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Les scientifiques du CNRC élucident les mystères de la Joconde
-
CNRC/NRC, le 28 septembre 2006
 
Le premier soir, l'équipe de l'ITI-CNRC a attendu dans le studio de photo à milieu contrôlé situé dans les caves du Louvre qu'un conservateur du musée - seule personne autorisée à manipuler le tableau - leur apporte ce dernier, sur un chariot, face tournée vers le sol. John Taylor, de l'ITI-CNRC, qui coordonnait l'analyse scientifique, avait déjà eu l'occasion d'examiner d'autres chefs-d'oeuvre, notamment des toiles de Renoir et de Tom Thomson ainsi que des sculptures comme celles de Michel-Ange ou de Bill Reid, mais d'après lui, la Joconde est dans une classe à part.

« Quand le tableau est arrivé, je me suis dit Ouf! On s'attaque à la plus grande oeuvre d'art au monde, l'oeuvre d'un génie. Puis nous avons réalisé que le temps était compté et qu'il y avait beaucoup à faire », se rappelle-t-il.

L'équipe de l'ITI-CNRC avait mis au point un modèle portatif du scanneur laser 3D couleur spécialement pour le projet. Le modèle avait été testé sur plusieurs tableaux de Renoir au C2RMF en mai 2004. M. Blais avait aussi élaboré de nouveaux algorithmes (des modèles mathématiques) pour prendre en compte le changement graduel des nuances sur la Joconde, dont la surface est extraordinairement lisse.

 
<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online