RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Ron Arad
No Discipline
Marie-Laure Jousset, le 17 novembre 2008
Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Uncut chair, 1997_Jean-Claude Planchet
Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Uncut chair, 1997_Jean-Claude Planchet
 
M.-L. J. : Certains vous accusent pourtant d’être à l’origine de ce phénomène.

R. A. : Si c’est vrai, je ne l’ai pas fait exprès.

M.-L. J. : L’argent, d’une manière générale, représente-t-il un problème majeur dans votre travail ?


R. A. :
Il me permet de faire ce que je fais. Je dois dire que, dès le départ, j’ai eu la chance que mon travail finance mes activités. Je n’ai jamais dû aller à la pêche aux financements. Même si, aujourd’hui, avec l’équipe d’une vingtaine de personnes qui travaille avec moi, nous sommes plus à l’aise que nous ne l’étions auparavant, nous aimerions évidemment disposer de plus d’argent pour pouvoir nous lancer dans davantage de projets.

M.-L. J. : Il n’en demeure pas moins que vos créations, aujourd’hui, sont bien plus spectaculaires qu’il y a vingt ans.


R. A. :
Mais, je peux tout aussi bien créer des pièces très onéreuses en petites quantités que la lampe Pizza Kobra, un objet industriel accessible, je l’espère, à tous. Dans le même temps, je suis prêt à collaborer avec Ikea si le projet me paraît justifié. En revanche, ce que je ne veux pas, c’est travailler pour Ikea si c’est pour faciliter le regard qu’un foutu critique d’art prétentieux peut porter sur mon travail, ou, à l’inverse, réaliser des oeuvres d’art seulement pour intéresser Ikea.

Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Calebassa, 2007_Rosenthal AG
Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Calebassa, 2007_Rosenthal AG
 
M.-L. J. : Les réactions des autres, justement, vous importent-elles ?

R. A. : S’il s’agit de la réaction du critique d’art du Daily Telegraph qui titre à la une, à propos de mon exposition au Victoria and Albert Museum en 2000 : « Comment peut-on monter une exposition aussi honteuse ? », tout cela parce que j’avais osé exposer du plastique !, alors, oui, je me réjouis. Cela m’apporte la confirmation que l’exposition est réussie. Mais il peut aussi y avoir des juges autoproclamés et invisibles de votre travail, des juges dont vous respectez l’opinion et auxquels vous attribuez, dans votre tête, le rôle de critiques. Il peut s’agir de vieux copains de l’École des beaux-arts, d’industriels, de journalistes, de commissaires d’exposition…

M.-L. J. : Et les visiteurs de l’exposition ?


R. A. : Quand de jeunes Israéliens, peut-être moins jeunes aujourd’hui, viennent me dire : « Je suis devenu designer après avoir vu votre expo au Musée d’art moderne de Tel Aviv. C’est ce qui m’a décidé », je trouve cela incroyable et fantastique ! C’est sûr que je préfère que les spectateurs apprécient mes expositions et que, à tout le moins, ils s’y plaisent.

Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Fauteuil New Orleans, 1999_Eric & Petra Hesmerg
Ron Arad_No Discipline/Ron Arad_Fauteuil New Orleans, 1999_Eric & Petra Hesmerg
 
M.-L. J. : Pour terminer, je voudrais vous dire combien je suis émue par cette exposition que nous faisons ensemble. Elle est presque le symbole de mon propre parcours : j’ai commencé avec vous, entre autres, lors de l’exposition « Nouvelles tendances » à laquelle nous faisions référence au début de notre entretien, et je termine, à l’occasion de cette dernière exposition, avec vous. Cela me touche énormément.

R. A. : Ce que j’avais présenté il y a vingt ans n’était peut-être pas vraiment du design. Cela se rapprochait beaucoup plus de Caesar et de Chamberlain que de Marcel Breuer et de Charles Eames, même si les premières oeuvres à détruire étaient des fauteuils d’Eames. Aujourd’hui, je me demande finalement si je ne relève pas de ce qu’on appelle un «cas spécial », si je suis dans la capacité, ou l’incapacité, de faire les choses comme on voudrait que je les fasse, de faire ce que l’on attend de moi.

www.centrepompidou.fr


<   1  2  3  4  5    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online