RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Blackness + Business en 2018
Selon l'industrie de la mode et les magazines, les modèles black ne font pas vendre...
Mara Pat, le 28 mars 2018
Vogue Italia Hats Three by Steven Meise
Vogue Italia Hats Three by Steven Meise
 
La discrimination, j’en ai vraiment marre ! En fait, la seule fois où les gens sont prêts à parler du racisme, c’est quand d’une façon ou d’une autre ça perturbe la vie des blancs. Moi, je suis non seulement une femme noire, mais en plus j’ai la peau TRÈS foncée. De ce fait, je ne suis pas considérée comme belle par les médias de masse. C’est tellement injuste que ce soit les blancs qui, en définitive, définissent la beauté noire ! Ça nous fait un tort énorme, puisque les blancs ont déterminé que pour être beaux, les Noirs devaient avoir les traits les moins « typiques » possible, ce qui condamne complètement les filles à la peau très foncée comme moi. Les gens commencent à s’insurger contre cet état de fait, car la beauté noire y est scandaleusement sous-représentée. Les personnes d’origine hispanique, les asiatiques ont le même problème. Chez les femmes latines, asiatiques ou arabes, ce sont les femmes les plus claires de peau, et aux traits les moins typiques qui sont présentées comme des canons de beauté. Est-ce que c’est juste ? Qu’on soit Noir, Blanc ou peu importe, il est fascinant de pouvoir contempler la beauté noire, dans un contexte artistique, car elle rarement mise en scène.
 
Contribution de 2Tired


VOGUE Italia Hats Two by Steven Meisel
VOGUE Italia Hats Two by Steven Meisel
 
Vogue Italia_Hatone by Steven Meisel
Vogue Italia_Hatone by Steven Meisel
 
<   1  2  3  4  5  6   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online