RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Culture Pop - Pop Style
Design des fifties et sixties
Bernadette Deloose, le 7 juillet 2008
Armchair by Emiel Veranneman, 1958
Armchair by Emiel Veranneman, 1958
 
Tandis que la critique toujours plus amplifiée sur la société en vigueur attint son apogée dans les révoltes d’étudiants et dans le mouvement hippie, la conception des meubles portait les signes de bouleversement au début des années 60 déjà. Outre le changement de cap idéologique, en était également responsable le développement des possibilités techniques et de création. Tandis que d’aucuns souhaitaient tenter d’exploiter davantage les atouts des matériaux synthétiques, d’autres créateurs reconnurent également les possibilités créatives du plastique. La possibilité de former et de colorer les plastiques presque à volonté a entraîné une tendance recherchant les formes massives, finies de façon organique, qui semblaient n’être composées que d’une seule pièce. Le Danois Verner Panton fut le premier à créer une chaise en plastique massif. Parmi les personnes les plus influentes se trouvait aussi Joe Colombo, qui créa des articles de grande série innovants à conception individuelle et conséquente, ainsi que des scénarios spatiaux futuristes.

Electric home appliances by Nova Designteam, 1955-60
Electric home appliances by Nova Designteam, 1955-60
 
Les groupes comme Studio 65 recherchèrent à partir d’environ 1965 la sensation au moyen de concepts architecturaux utopiques, d’événements et de conceptions de meubles expérimentales. Ils voulaient apporter d’autres solutions aux espaces strictement délimités et séparés, aux meubles et à l’architecture rationaliste et rectangulaire, qui limitaient et isolaient les utilisateurs. Le concept résidentiel de la commune a trouvé sa contrepartie dans les paysages de vie bigarrés composés de revêtements constitués de façon organique et souhaitant éviter la délimitation interpersonnelle. Des meubles sculpturaux remarquables ont été fabriqués en mousse polyuréthane, qui permettait de concevoir des formes douces et libres, et qui rendait les meubles stables à l’intérieur, sans avoir besoin d’une structure de support. Attrayants par l’unicité du matériau et de la structure, les premiers meubles gonflables sautèrent eux aussi à l’œil grâce à leur frivolité et à leur caractère innovant. 

Hanging lamps by Pieter De Bruyne, 1965
Hanging lamps by Pieter De Bruyne, 1965
 
Le postmodernisme frappait à ce moment également à la porte. L’architecte américain Robert Venturi en décrit les fondements en 1966 dans son livre « Complexity and Contradiction in Architecture ». Au lieu d'aspirer en permanence à l’innovation, caractéristique de chaque mouvement moderne, Venturi prônait l’éclectisme, fréquentant délibérément les traditions et styles existants.

Jusqu’au 12 octobre 2008

design.museum.gent.be


<   1  2  3    
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online