RECHERCHE
VILLE DE DESIGN
EGO MAGAZINE
ARCHIVES
Seydou Keita
50 Works
C. Pigozzi, le 30 avril 2018
Seydou Keita, 1959-1960_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1959-1960_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
En 1962, au lendemain de l’indépendance, l’État malien réclame les services de Seydou Keita. Jusqu’en 1977, date à laquelle il prend sa retraite, il devient le photographe attitré de la prison centrale, en charge également des visites officielles. Ces clichés sont conservés dans les Archives. De son activité de portraitiste privé, Seydou Keita a gardé méthodiquement tous les négatifs 5 × 7. Mieux, il a retenu pratiquement chacun des visages, chacune des histoires. Aussi, lorsque sa malle de plusieurs milliers de photographies est découverte en 1991, les expositions se succèdent rapidement. À la valeur documentaire indéniable de ses clichés s’ajoute une dimension artistique qui a permis à son œuvre d’être présentée à Paris en 1994 à la fondation Cartier pour l’art contemporain puis, deux ans plus tard, au musée Guggenheim de New York.

Seydou Keita, 1951_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1951_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
Seydou Keita est un des rares photographe-imagiers à ainsi croquer, enregistrer, dans leur représentation personnelle voire privée, ces habitants d’une capitale qui affirment quelque part leur volonté d’être citoyen du monde ; qui expriment une volonté de signifier, représenter, authentifier ce " passage " du statut de colonisé à celui là, de citoyen justement, et libre ou en voie de l’être ; qui affirment leur envie de mémoriser cette nouvelle identité . Enfin, ils symbolisent, avec en plus la grâce et le sourire immortalisés par la séance de pose, le refus d’un XXème siècle colonial qui les a jusque là si souvent négligé, méprisé, relégué. Et , sur autre plan, il traduit aussi une forme de libération par rapport aux pesanteurs de la société traditionnelle ambiante. Adieu la brousse et ses chasseurs branchés sur un monde de forces occultes. Adieu la campagne, ses rites saisonniers et ses contraintes agraires. Adieu les traditions ancestrales, les disciplines claniques, l’autorité des aînés, la " korocratie ", et les hiérarchies séculaires. Adieu les conflits de génération. Volonté d’indépendance là aussi.

Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
Seydou Keita, 1952-1955_Bamako, Mali_C.A.A.A.C_Pigozzi Collection_Geneva
 
<   1  2  3  4  5   >
IMPRIMERENVOYER À UN AMIHAUT DE PAGE
HÔTELS-BOUTIQUES
AGENDA
NEWSLETTER


giubbotti peuterey Peuterey Outlet giubbotti peuterey peuterey online